Magazine Humeur

Chantal Jouanno ; championne de karaté (en équipe)… prête pour la bataille de J-Paul Huchon ?

Publié le 09 mars 2010 par Kamizole

chantal-jouanno-kata-7-mars-2010-01.1268158015.jpgComme la sociologie (merci à Pierre Bourdieu) la politique est à n’en point douter «un sport de combat»… La preuve par Chantal Jouanno qui, ce week-end, a remporté un titre de championne de France de kata - démonstration de karaté - en équipe. Je savais par sa biographie, lue quand elle fut nommée secrétaire d’Etat à l’Environ-nement qu’elle avait été championne de France de karaté. En revanche, je ne savais pas du tout qu’elle devait participer à cette épreuve. D’où mon étonnement depuis hier en lisant sur les newsletters des quotidiens qu’elle était championne de France… je pensais que l’on ressortait ses exploits passés.

Jusqu’à présent, pendant cette lamentable campagne électorale des régionales - qui la faisait plus ressembler à des bagarres de cour d’école qu’à un combat réglementé sur un tatami - avec ses coups bas et “boules puantes”, les arguments et reproches les plus stupides adressés aux socialistes et les nombreuses dissensions au sein de l’UMP francilienne, Chantal Jouanno qui n’hésita pas à dire au moment de l’Affaire Ali Soumaré que «depuis le départ, cette campagne, elle ne la sentait pas» ! ne m’avait guère semblé faire preuve d’un signalé “esprit d’équipe”

Je ne peux m’empêcher d’y voir un joli coup politico-médiatique. D’une part, j’apprends sur 20 minutes Chantal Jouanno, championne de France de karaté qu’elle aurait pris sa décision à l’automne dernier… Elle connaissait très bien et la date du championnat et celle des élections régionales… Il lui fallait aussi convaincre ses anciennes co-équipières. Rappelons qu’elle a raccroché le kimono pendant 12 ans et qu’elle aurait tenu sa décision secrète jusqu’à une fuite du Point la semaine dernière. Petite cachottière !

Vous allez me dire que je suis fort méchante langue, polémiqueuse pour pas grand chose et toujours dotée de mon légendaire mauvais esprit. Mais tout de même ! Pour revenir à un très bon niveau quand on a abandonné un sport depuis 12 ans, il faut beaucoup d’entraînement. Surtout dans une discipline pratiquée en équipe. Ce qui veut dire que Chantal Jouanno a distrait sur son précieux emploi du temps de ministre – déjà écorné également par ses activités de candidate à l’élection régionale – de précieuses heures pour s’entraîner…

Espère-t-elle redorer ainsi le blason de la liste UMP à l’élection régionale de la Région Ile de France ? Cela ne relève nullement de l’UM/Possible – du moins dans leur imagination. Apparaître comme une battante plutôt qu’une battue d’avance. Selon les sondages. Valérie Pecresse n’y va d’ailleurs pas par quatre chemins qui déclarait : «Mille bravos à Chantal pour son titre de championne de France de karaté! Une vraie combat-tante… en attendant le combat de dimanche !»

Dimanche, et plus encore le dimanche suivant, ce sera sans doute un peu tard. Même si TF1 nous a gardé un petit tour dans son sac en programmant samedi soir un spécial Ushuaïa au secours d’Europe Ecologie ? inédit, histoire de faire remonter le score des écolos pour affaiblir les socialistes… Bis repetitas du coup de pouce de France 2 avec «Home» de Yann Arthus-Bertrand, à deux jours des élections européennes ?

Pas certain que cela marche à nouveau. Parce que pour l’Europe, les enjeux sont très différents et surtout très éloignés des électeurs alors que malgré un certain désintérêt ils ne font pas vraiment confiance aux Verts pour diriger une Région, sans doute car ils se rendent compte que la dimension sociale fait cruellement défaut à la plupart.

Je lis en passant sur la newsletter du Monde de ce soir qu’Hervé Morin rêve tout debout : “Une nouvelle campagne commencera après le premier tour”. Moins dégueulbif ? Comme Dominique Paillé et Frédéric Lefebvre, il table sur les difficultés qu’auront les listes de gauche concurrentes pour s’entendre entre les résultats du premier tour sur la constitution d’une liste commune. L’intérêt bien compris devrait les amener à composer, ce me semble. Sauf sans doute les Verts dont l’extrême capacité de nuisance ne doit pas être sous-estimée. Mais ils pourraient bien être balayés par la vindicte populaire s’ils persistaient dans une suicidaire logique de “triangulaire”

Wait and see. Je pense que Chantal Jouanno ne devrait pas nourrir de secrets et faux espoirs de victoire, ni le 14 mars ni, plus encore au soir du 21 mars. C’est fort mauvais pour la santé, surtout mentale. Et sans même avoir débouché la moindre bouteille de champ’ elle pourrait se réveiller avec une sacrée gueule de bois le 22 mars 2010 au matin.

Robert Solé ironise dans sa chronique du Monde du 8 mars 2010 – Journée des femmes ! – Tenues de combat, jouant sur les mots : “Du kata à la cata, il n’y a que huit marches d’écart dans l’alphabet”. De quoi faire chuter la championne du podium ou la secrétaire d’Etat de son piédestal ?

chantal-jouanno-kata-7-mars-2010-02.1268157972.jpg


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte