Magazine Politique

Un rapport-choc de l’ONU accuse 66 pays d’avoir été impliqués dans un réseau de détentions secrètes liées à la lutte antiterroriste

Publié le 09 mars 2010 par Baptiste_l06

Nous l’avons déjà évoquée plusieurs fois dans nos pages, au travers des recherches de l’ex-député européen Giulietto Chiesa, de celles de Dick Marty de Human Rights Watch, ou encore de Martin Scheinin, rapporteur auprès du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Cette affaire des prisons secrètes et des vols secrets de la CIA en Europe émerge peu à peu au grand jour. Les obstacles sont encore nombreux à l’apparition de la vérité, et ne doutons pas que les forces au pouvoir feront tout leur possible pour taire ces entorses caractérisées au droit international. C’est grâce à des gens aussi courageux que ceux cités plus haut et à tous ceux qui les soutiennent que nous pouvons espérer qu’un jour les coupables de ces atrocités post 11-septembre seront jugées.

Un rapport-choc de l’ONU accuse 66 pays d’avoir été impliqués dans un réseau de détentions secrètes liées à la lutte antiterroriste
Un rapport-choc de l’ONU accuse 66 pays d’avoir été impliqués dans un réseau de détentions secrètes liées à la lutte antiterroriste.

(De Genève) Malaise au Palais des Nations, le siège européen de l’ONU à Genève. Publié par l’ONU le 27 janvier dernier, le document de près de 200 pages crée l’embarras au sein des gouvernements. Initialement prévue lundi 8 mars, la présentation du rapport est reportée à la session de juin.

Fruit d’enquêtes croisées entre l’expert indépendant de l’ONU sur la lutte contre le terrorisme, Martin Scheinin, et celui sur la torture, Manfred Nowak, ainsi que les groupes de travail sur les disparitions forcées et sur la détention arbitraire, l’étude ne révèle rien qui ne soit déjà du domaine public -y compris le nom les 66 pays qui ont détenu au secret des personnes soupçonnées de terrorisme depuis 2001.

En revanche, elle met en lumière l’ampleur des connexions et les complicités entre les Etats, tous continents confondus. Antoine Madelin, représentant de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) auprès de l’Union européenne, confirme :

« Ces informations étaient connues, mais de manière éparpillée. C’est la première fois qu’un document donne une vue universelle sur la question, avec en plus le tampon officiel de l’ONU. »

http://www.reopen911.info/News/2010/03/09/la-patate-chaude-des-prisons-secretes-de-lere-bush/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Baptiste_l06 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines