Magazine Société

Présidentielle au TOGO , Koffi YAMGNANE disqualifié !

Publié le 06 février 2010 par Gnali

Décidément , les élections présidentielles en Afrique francophones donnent toujours lieu à des spectacles désolants de manipulation de l’opinion, d’intimidation, de menaces de mort de candidats, de truquage des résultats, des méthodes dignes de république bananière.
Après le concept de l’ivoirité qui fait encore beaucoup de mal à la côte d’ivoire, le Togo invente le concept de la date de naissance. La personne dont la candidature à l’élection présidentielle est jugée anticonstitutionnelle au Togo est Monsieur Koff YAMGNANE, fils du pays, qui a passé toute sa vie à l’étranger , en France dont il est aussi citoyen .Monsieur Yamgnane a deux extraits d’actes de naissance : L’un du 10 Octobre 1945 et l’autre du 11 Octobre 1945 . L’écart est minime mais assez visible pour le disqualifier de l’élection. Le jeune Koffi pouvait bien être né à cheval sur les deux dates , vers 00 heure , plus ou moins d’où l’embarras du commis de l’état civil pour caller une date et une seule …IL faudrait prendre du recul pour trouver une explication dans les faits : Nous sommes en Octobre 1945, seulement un mois et demi après la fin de la deuxième guerre mondiale. Pour l’Afrique, non j’allais dire la France qui attend le retour de ses fils partis défendre les couleurs de la patrie, il n’est pas évident de trouver encore dans ses villages africains des gens qui savaient lire et écrire. A cette période là, les commis à l’écriture ne couraient pas les sentiers de BASSAR, le lieu natal de Koffi ; ils étaient tous au front, dans les Ardennes, en Picardie, en Normandie, en Alsace -lorraine pour repousser les assauts de l’Allemagne hitlérienne.
Bref , Monsieur Koffi a fait une brillante carrière politique dans les gouvernements de gauche en France . Secrétaire d’état à l’Intégration d’Edith Cresson et pierre Bérégovoy entre 1991-1993 , député du Finistère de 1997 à 2002. En 1989, maire de Saint-Coulitz en Brétagne, c’est le premier maire noir immigré en France métropolitaine. Cette année - là , la France fêtait le bicentenaire de la révolution. Monsieur koffi est le symbole noir de l’intégration réussie, élu par une population à 100 % blanche.
C’est quand même étonnant que les dates de naissance de Koffi Yamgnane qui font l’objet du débat d’aujourd’hui aient pu échapper à l’opposition de droite menée par Chirac et Pasqua qui ne manquaient pas de talents pour déstabiliser la gauche de François Mitterrand . Et puis les services secrets français auraient pu informer Mitterrand des conséquences que cela pouvait avoir sur l’opinion le fait de nommer un ministre noir, né en Afrique et dont la date de naissance est douteuse.
Dans cette affaire , je pense que ce dossier des « actes de naissance non conforme » ne date pas d’hier et ne se refermera pas sur le cas Koffi au Togo ... Il faut rappeler que ce pays , devenu indépendant le 27 Avril 1960 était une colonie française et donc sous administration de la France . Ce sont donc des fonctionnaires français qui ont commis cette erreur administrative qui profite aujourd’hui aux autorités politiques togolaises . Et comme Koffi avait un pieds dedans, et un pieds dehors, ces mêmes autorités lui ont dit « dehors ».

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gnali Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine