Magazine Société

Haïti payera ce qu'elle pourra

Publié le 23 janvier 2010 par Gnali

Le rat a mangé la canne à sucre , le lézard le paie de sa vie.
2 semaines après cette catastrophe naturelle, le temps est venu de panser les plaies ; le pays est un vaste chantier où chacun fera ce qu’il pourra pour donner espoir à une population meurtrie dans sa chair et son âme ; On dit d’ordinaire que chacun avait son destin sur terre mais là , voir 100.000 personnes condamnées à la mort sous un même destin, par la force destructrice de la nature , ce sont des images qui marquent et traumatisent à vie .
Les aides n’ont pas tardé à venir ; Elles affluent de toute part : Elles sont humanitaires , financières , matérielles . De l’Europe , l’ Afrique, l’Asie, l’Australie , l’Amérique, le monde entier est préoccupé par le drame haïtien . Jamais l’on avait vu autant d’actes de générosité soudaine – C’est émouvant et réconfortant – Sincèrement .
Le plan d’aide à la reconstruction d’Haïti doit clairement poser la question de la dette extérieure qui étranglait ce pays avant le tremblement de sa terre . Faut-il éponger cette dette pour favoriser un grand élan de remise à niveau économique , social , politique et culturel ?
La Banque mondiale , le principal bailleur de fonds du pays a récemment décidé de suspendre le remboursement de la dette pendant 5 ans . C’est déjà un premier bon point vers ce processus de reconstruction ; mais vu l’ampleur des dégâts , de la tragédie , ce n’est pas 5 mais 10 ans dont ce pays aurait besoin pour voir le bout du tunnel parce que les freins au développement sont considérables ; le séisme a laissé des traces :
-La construction ne sera pas effective avant 5 ans . les routes sont coupées . L’on a des glissement de terrain à l’échelle du pays, la destruction des cultures commerciales ( café, cacao , canne à sucre ).
- 100.000 victimes
- 50.000 handicapés
-L’ exode massif de populations vers un nouveau monde
- Haïti n’est pas un pays touristique à l’image de son voisin dominicain.
Autant de facteurs déterminants qui ne favorisent pas de reprise économique immédiate à l’horizon 2015. Alors messieurs les décideurs, créanciers, encore un petit geste pour Haïti qui vous doit toute sa reconnaissance .
Zako gnali

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Haïti au crépuscule"

    "Haïti crépuscule"

    Depuis la violence de mon enfance, reliée si tragiquement à une des pages les plus sombres de l’histoire, je n’ai eu de cesse que de retrouver un peu... Lire la suite

    Par  Sarah Oling
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Haïti: Mobilisation Internationale

    Haïti: Mobilisation Internationale

    Suite au tremblement de terre à Haïti, l’organisation Médecins sans frontières (MSF) a déclaré que ses trois hôpitaux en Haïti étaient inutilisables et qu’elle... Lire la suite

    Par  Suisseblog
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Haïti

    Haïti

    Aujourd’hui, nous ne pouvons qu’exprimer unanimement notre solidarité totale au peuple d’Haïti après le tremblement de terre si meurtrier (des dizaines de... Lire la suite

    Par  Ncadene
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Faites un don pour Haïti…

    Hélas, lorsqu’il y a mort, destruction, drame et souffrance, il y a aussi fraude, corruption, manigance et malversation. Pour ceux (comme moi) qui voudraient... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Haïti.

    Haïti.

    Les médias nous innondent d'images et d'informations concernant la situation catastrophique suite au séisme à Haïti. Devant mon écran, je suis bouleversée. Quan... Lire la suite

    Par  Reenco
    HUMEUR, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Haïti : Quand internet sauve des vies .

    Faute de téléphone et d’électricité, Internet est devenu aujourd’hui un moyen essentiel, voire unique, de communication avec l’extérieur. Lire la suite

    Par  Guy Marion
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Haïti: la « malédiction » n’existe pas

    Haïti: malédiction n’existe

    de Louis Prefontaine Combien de fois entend-on l’expression « malédiction » pour parler du sort d’Haïti? Comme si, à défaut de pouvoir considérer les vraies... Lire la suite

    Par  Sergeadam
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Gnali Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine