Magazine Humeur

Les trois pieds de l’entreprise

Publié le 12 mars 2010 par Jlhuss

cresson.1268339366.jpgSi les hauts fonctionnaires du Ministère de l’Industrie étaient compétents en matière de stratégie industrielle , ça se saurait…
Les investissement forcés sur une filière sont une vielle idée qui a eu un certain succès du temps d’ Edith Cresson, par exemple, quand elle était ministre de ce que ne sais plus quoi … ou Premier Ministre ?

Elle s’est attaquée à la filière bois, partant du principe que la France possédait et possède toujours la première forêt européenne. Comme si le gouvernement n’avait pas d’autres choses à faire …

Aujourd’hui, 25 ans après, les usines de transformation du bois en panneaux sont , en France, des filiales de sociétés autrichiennes (Egger), suisses(Krono) ou portugaises(Isoroy). Les wagons de billes de bois feuillus des scieries françaises traversent notre pays pour aller en Allemagne et revenir sous forme de meubles.
Les fameuses maisons en bois, chères aux écologistes, sont fabriquées avec des bois venant de Sibérie, de Finlande …

peyrefitte.1268339792.jpg
Le gouvernement, quel qu’il soit, doit comprendre qu’une entreprise repose sur trois pieds: les clients, les actionnaires et les personnels. Quand le gouvernement veut privilégier l’un par rapport aux autres, il y a conflit :
Soit le client se détourne des produits, même fabriqués en France, soit l’actionnaire se retire du capital et abandonne la société, soit les salariés se mettent en grève.
En voulant imposer la fabrication en France de certains produits, comme des voitures ” bas de gamme” , l’Etat augmente leurs coûts, réduit les marges de l’industrie, et rend plus attractifs les produits des concurrents non français … et met en péril ainsi les emplois des salariés français.
C’est malheureux à dire, mais la main d’oeuvre manufacturière va décroître très fortement dans les années qui viennent, au bénéfice d’emplois beaucoup plus qualifiés à créer.
C’est la contradiction française où notre système éducatif, malgré les augmentations d’effectifs d’enseignants , dans le passé, n’arrive toujours pas à répondre aux besoins du marché : 20% des élèves sont illettrés à la fin de la 3° : ils ne comprennent pas les textes à la lecture et presque autant sortent du système sans diplôme … Faute de candidats sérieux , les emplois qualifiés du futur vont quitter aussi la France …

La Chine forme autant d’ingénieurs, chaque année, que l’Union Européenne et les USA réunis.
Pendant ce temps, les élèves des ZEP, en difficulté sont abandonnés par le système, malgré le déversement de centaines de millions d’aides diverses et enfin, le discours des enseignants sur le monde des entreprises et leur grave méconnaissance des ressorts économiques élémentaires couronne le tout …

fanfandor

[Il commentait la note “Billancourt et les trois vaches d’Yvette “]

La z’ique de Makhno :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines