Magazine

Le président colombien durcit le ton

Publié le 20 novembre 2007 par Rene Lanouille
Hugo Chavez, attendu comme le sauveur du côté de Paris, n'aura pas carte blanche pour négocier avec les FARC. Le président colombien, Alvaro Uribe, lui donne jusqu'à la fin de l'année pour négocier avec les guérilleros la libération des otages. Une mission qui s'annonce impossible pour le président vénézuélien. Dans le même temps, la famille Betancourt dénonce le cynisme des preneurs d'otages.
Dans un communiqué diffusé cette nuit, le président colombien Alvaro Uribe lance un ultimatum à Hugo Chavez : il a (...) - Liste des articles surf the info

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte