Magazine Rugby

Nouvel article

Publié le 20 novembre 2007 par Pierre Salviac

Les יtrangers en question

L’arrivיe de joueurs יtrangers, attirיs par les salaires europיens, dans les championnats franחais et anglais soulטve des rיactions partagיs.

Le dיbat n’est pas nouveau mais il rebondit sans cesse. Le rugby europיen souffre-t-il de l’arrivיe massive des joueurs de l’hיmisphטre sud ? Avec des salaires nettement supיrieur - de 30 א 100 % ! - dans les championnats anglais et franחais, les "sudistes" n’hיsitent pas א traverser l’יquateur pour venir יvoluer dans le Nord. Smit, Matfield, Gregan, Kelleher, ... les stars affluent.

Il y a quelques jours, Bernard Lapasset, le nouveau patron de l’IRB, qui prendra ses fonctions le 1er janvier, a menacי d’intervenir. "C’est un problטme. Les joueurs franחais d’une vingtaine d’annיes ne jouent pas dans les יquipes premiטres pour les compיtitions professionnelles et c’est une question pour la France" a-t-il expliquי pour justifier sa volontי de limiter les arrivיes : "c’est un problטme trטs difficile pour nous et nous devons mettre en place des rיgulations pour contrפler le mouvement des joueurs" .

Plus de 150 joueurs יtrangers יvoluent chaque week-end dans le Top14 et le nombre total de professionnels serait de 330 comme le rיvיlait Midi Olympique en juillet. Entre les arrךts Bosman, Malaja ou Cotonou, la limitation de joueurs יtrangers paraמt bien improbable. Au contraire, la proportion semble croמtre et du coup, bon nombre d’espoirs du rugby franחais font banquette tous les week-end ou se contentent d’une place dans l’effectif des Espoirs. Mךme Montpellier, qui a lancי des jeunes prometteurs (Franחois Trinh-Duc, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles, Julien Tomas), compte aujourd’hui 16 יtrangers dont une moitiי de Sud-Africains.

Le dernier a avoir rיagi est Mark McCafferty, le patron du Premier Rugby, association qui regroupe les clubs anglais de l’יlite. Il a pris le contre-pied de la tendance actuelle en dיfendant les clubs contre les accusations d’imports massifs de joueurs יtrangers : "les chiffres ne changent pas, l’Angleterre a toujours un יnorme vivier de talents", prיcisant dans la foulיe "la norme progresse mais le nombre est le mךme et nous voulons rester sur cette voie". Selon lui, l’arrivיe de joueurs יtrangers permet le renforcement du championnat anglais et consolide l’יquipe nationale... une voix dissonante qui montre que la question reviendra s�rement dans les semaines א venir sur le devant de la scטne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines