Magazine

LOVELY BONES de Peter Jackson

Publié le 09 février 2010 par Celine_diane
LOVELY BONES de Peter Jackson
Il aurait été franchement étonnant que d’un livre moyen, Peter Jackson- un des cinéastes les plus surestimés de la dernière décennie- tire une œuvre potable. Car, dans cette histoire de jeune fille assassinée observant ses proches du paradis, Jackson rate l’essentiel: l’émotion d’abord, la crédibilité ensuite, la profondeur enfin. En attribuant le rôle principal à l’acteur le plus mono expressif de sa génération, il se tire d’emblée une balle dans le pied, amputant consistance et finesse à la belle relation d’un père et d’une fille sur le papier. Ce n’est pas (hélas) sa seule erreur. Jackson s’étire en longueurs là où il ne faut pas (une troisième partie interminable), multiplie les ellipses là où il faudrait s’attarder (sur le travail de deuil notamment, zappé par un humour soudain et inconvenant), et, enfin, édulcore avec pudeur (et à raison) le meurtre de la jeune femme pour in fine se délecter avec sadisme de la mort du serial killer, dans une séquence incompréhensible et franchement discutable. Le pire? Sa vision du paradis- qui sort tout droit d’une pub de déo- figée dans sa superficialité, le cinéaste accumulant lieux communs comme autant de fonds d’écran d’ordinateur. Pour contrebalancer un peu toutes ces mauvaises choses, Jackson parvient néanmoins à scotcher le spectateur dans la partie thriller, alternant avec brio le glauque d’un monde sale et pervers, et la joliesse d’un paradis d’enfant. Son bon acteur flippant en poche (Stanley Tucci), il se permet suspense, frissons dans le dos et vraies visions d’horreur. Maigres soubresauts consolatoires avant de sombrer à nouveau dans le mélodramatique outrancier et agaçant. Le Jackson de Créatures Célestes est loin, très loin.
LOVELY BONES de Peter Jackson

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The Lovely Bones : l’envers du décor

    Lovely Bones l’envers décor

    Découvrez une grosse poignée d’images et une featurette (sous-titrée en français) du dernier Peter Jackson, The Lovely Bones. La vidéo de presque quatre minutes... Lire la suite

    Par  Dyaus
    CINÉMA, CULTURE
  • The Lovely Bones : interview de Peter Jackson

    Synopsis : Violée et assassinée, une jeune fille de 14 ans observe le monde depuis le paradis. Elle voit ses parents et sa famille ravagés par le drame, elle... Lire la suite

    Par  Ac2k8
    CINÉMA, CULTURE
  • Peter Frampton

    Peter Frampton

    Comes Alive ! (1976) I'm In You (1977)   Frampton (1975)   Frampton's Camel (1973)   Wind Of Change Lire la suite

    Par  Skydog Fillmore
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • LOvelY BoOts

    LOvelY BoOts

    Juste une petite note vite faite pour vous présenter mon achat coup de coeur barcelonais from Zara! Du genre je suis entrée, j’ai repéré direct 5 paires de... Lire la suite

    Par  Diditetelle
    CHAUSSURES, CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • The Lovely Bones : interview de Peter Jackson

    Vous ne le savez peut-être pas, mais avant d’adapter au cinéma la trilogie du Seigneur des Anneaux, le Néo-Zélandais Peter Jackson était déjà un réalisateur... Lire la suite

    Par  Alex The Ghit
    A CLASSER
  • Peter Riley

    est né en 1940 dans un environnement ouvrier près de Manchester et a enseigné l’anglais à Cambridge. Il côtoie alors un groupe de poètes (dont le mentor est... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Peter Kogler

    Peter Kogler

    , Mumok, Wien, 2008Peter Kogler, Museu Coleccao Berardo, Lissabon, 2009Peter Kogler, Museu Coleccao Berardo, Lissabon, 2009Peter Kogler, Galerie Mezzanin,... Lire la suite

    Par  Aadb
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte