Magazine

PLANETE 51 de Jorge Blanco

Publié le 09 février 2010 par Celine_diane
PLANETE 51 de Jorge Blanco
On ne le dira jamais assez, Pixar a désormais placé la barre très, très haut. Difficile donc pour ses petits de se hisser jusqu’au niveau des studios, autant en matière d’animation que de scénario. C’est le cas pour Jorge Blanco avec Planète 51, dont c’est le premier long métrage, et qui peine grandement à offrir magie et profondeur à son sujet. Pourtant, le pitch de départ était plutôt pas mal, avec cette inversion amusante des codes: les envahisseurs ne sont pas les extraterrestres mais les humains. Hélas, faute d’imagination, le délire ne dépasse pas la simple évocation à l’écran. L’intrigue, basique, ne s’amuse pas des décalages et ne crée aucun "monde" alternatif, les aliens singeant parfaitement le comportement des hommes (barbecue, désir d’avenir, timidité amoureuse et peur de l’inconnu). Le refrain est connu (on est tous l’étranger de quelqu’un), l’humour plutôt moyen (avec une abondance de clins d’oeils cinématographiques pour les nuls, de Star Wars à E.T en passant par Alien et Terminator) et le rythme souvent à la traîne. Déception donc.
PLANETE 51 de Jorge Blanco

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Celine_diane 512 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte