Magazine Internet

bluetouff

Publié le 20 novembre 2007 par Olivier Laurelli

Le navigateur web est le premier outil du webmaster, il est impératif de disposer d’un ou plusieurs navigateurs (nous en préconisons au moins 2). Attention si le rendu d’une page doit toujours être vérifié avec Internet Explorer, il n’est pas considéré comme un navigateur offrant un confort de travail satisfaisant : préférez lui Mozilla Firefox ou Seamonkey qui disposent de nombreuses extensions qui vous faciliteront la vie.

Pour ma part voici ce que je pense des 4 ténors

Firefox : s’il ne devait en exister qu’un, ce serait lui. Un webmaster digne de ce nom devrait avoir Firefox installé sur sa machine. Extensible, rapide, offrant une expérience utilisateur incomparable. Firefox est open source et jouit des développement d’une large communauté. Il n’a de cesse de grignoter des parts de marché à son rival propriétaire de toujours : Internet Explorer.

Seamonkey : c’est surement la plus agréable surprise que j’ai eu en essayant un navigateur pour la première, un navigateur libre embarquant une suite d’applicatif (un peu comme Netscape à sa grande époque (client mail/news, client irc, editeur html wysiwyg …). Seamonkey est étonnamment rapide, versatile et stable, il a l’air de tout savoir faire comme une application qui existe depuis 10 ans ! Utilisant le même moteur que Firefox il également extensible comme ce dernier.

Internet explorer : ceci n’est pas un navigateur, il ne doit être utilisé que pour vérifier vos pages par pure charité pour vos utilisateurs qui ne connaissent pas d’autre navigateur. Pour exemple il aura fallu attendre l’année 2007 pour voir apparaitre les onglets et le support du format d’image .png qui existaient déjà depuis 3 ou 4 ans sur d’autres navigateurs). Dans sa version 7, internet explorer dispose d’un filtre antifishing qui ralentis considérablement les surfs. Internet explorer est l’une des plus grosses plaies de l’Internet : véritable aspirateur à virus, non extensible, installé par défaut avec Ms Windows, ne respectant pas les standards web, lourd et doté d’un moteur propriétaire qui défigure de nombreux sites.

Opera : Opera est un navigateur propriétaire doté de riches fonctionnalités mais s’adresse cependant plus à un public d’utilisateurs que de développeurs, il souffre encore d’un manque d’extensions à caractère professionnel. Son moteur est toutefois très honorable, il est particulièrement rapide et fiable. Ne perdez pas ce navigateur de vue car il est de plus en plus commun de le voir dur des terminaux mobiles : organizers /pda, téléphones, smartphone … beaucoup d’atouts mais un gros défaut : il n’est pas open source


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Laurelli 9300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine