Magazine Humeur

Régionales 2010 - Abstention : 53,64 % des électeurs français ont disparu ... et alors ?

Publié le 16 mars 2010 par Ericbloggeurcitoyen

mardi 16 mars 2010

Régionales 2010 - Abstention : 53,64 % des électeurs français ont disparu ... et alors ?

Régionales 2010 - Abstention : 53,64 % des électeurs français ont disparu ... et alors ?

Bonne nouvelle, le peuple est vivant !

Lorsque je relis des essais comme : "Le peuples inattendu" , d' Anne-Cécile ROBERT & André BELLON ou "Un totalitarisme tranquille" des mêmes auteurs, je ne peux m'empêcher de penser que les politiciens qui prétendent, grâce un coup de baguette magique faire rendre aux urnes les millions d'électeurs qui n'y vont pas ... n'ont en réalité aucun intérêts à transformer leurs blabla en actes !

Comment voulez vous après les discrédits du référendum sur la constitution Européenne massivement rejeté par les les Français puis revoter en catimini par le Politburo de sa majesté sarko1er que le peuple puissent encore croire en la valeur de la décision et la souveraineté du vote ?

Comment voulez vous que les citoyens puissent croire encore aujourd'hui (en 2010) que la politique est l'instrument de sa volonté ? "autant croire que le saucisson pousse sur les arbres à coté des jambons"

Un peu de bon sens et de recul seraient bienvenue .

Comme toujours, les mêmes ficelles, les mêmes mots, les mêmes expressions ... la chasse à l'immonde abstentionniste est ouverte !

Le mauvais citoyen est stigmatisé, il faut le sauver, le rééduquer, le rendre bon, il doit voter (à écouter mr Bertrand il doit voter ump, évidement.)

Et pour le coup, je me sens visé ... moi, qui a la République, la citoyenneté , la démocratie, chevillées au corps comme d'autres l'on avec le parti communiste et la dictature chinoise "n 'est ce pas Monsieur RICHERT et Madame GROSSKOST" ? Moi qui a explosé mon bilanCO2, au moins une fois, en faisant des centaines de KM pour voter, je trouve la potion infâme , surtout que d'artillerie lourde est de sortie :

Les uns proposent de rendre le vote obligatoire, d'infliger des amendes aux abstentionnistes, d'autres prétendent que les irakiens votent sous les bombes et donc il serait presque honteux de ne pas voter en France . Le summum est atteint par un idiot de haute-voltige qui va jusqu'à dire qu'il faut supprimer la nationalité Française aux réfractaires ????

(J'ai beaucoup aimé ce commentaire de réponse michel C :

Régionales 2010 - Abstention : 53,64 % des électeurs français ont disparu ... et alors ?
Réagissant au commentaire qui demande qu'on enlève la pleine citoyenneté à ceux qui ne votent pas: perso je ne l'ai pas cette pleine citoyenneté, je n'ai pas le
droit de me marier avec mon partenaire et nous ne pouvons pas adopter. Moins de droits que les autres, dois-je me sentir avoir les mêmes devoirs?
Régionales 2010 - Abstention : 53,64 % des électeurs français ont disparu ... et alors ?
)

Et pourquoi pas pendre haut et court les abstentionnistes ?

Mais imaginons (tout de même) que la judiciarisation du vote soit la solution afin de rétablir l'équilibre je propose la judiciarisation du mandat électoral !

- Un candidat qui fait des promesses et une fois élu qui ne les respectent pas devra rendre des comptes ... devant un tribunal.

- Un ministre qui gaspille des milliards d'€ uniquement pour enrichir des laboratoires pharmaceutiques , devra rembourser l'argent !

- Un ministre qui expulse vers un pays en guerre et donc qui envoie à la mort l'être humain, sera jugé pour crime !

- Un gouvernement qui barde et détruit sciemment des services publics , sera poursuivi !

Mais, si avec ça , je ne me fais pas traiter de démagogue à la petite semaine ... j'aurai de la chance.

Au moins ma conclusion est tout trouvée. Actuellement, il y a de la place pour la culpabilisation des abstentionnistes et ce n'est pas de la démagogie que les charger comme des mules. La température électorale du pays est en surchauffe mais il est plus simple de prétendre que c'est la faute du thermomètre ! dont acte !

Quand à moi, ici , à Mulhouse, je ne décolère pas et je ne vote plus depuis que Jean-Marie Bockel a imposé les ordinateurs de vote. Ces machines qui ont été supprimées dans de très nombreux pays, sont venues s'échouer comme un déchet ultime sur les rives de notre cité. En privatisant l'acte citoyen au profit d'une multinationale, mon vote a ainsi été confisqué, avec l'appuie d'une presse aux ordres cette régression présentée comme "moderne" n'est (pourtant) que l'ultime avatar d'une tentation totalitaire.

C'est pourquoi dimanche , comme à chaque élection, j'irai dans mon bureau de vote constater la présence de la machine, puis je repartirai ... Avant 18 H 00 je reviendrai dans mon bureau pour regarder (seul) avec dégout sortir le ticket de caisse de la machine ... à 18 H 20 tout sera fini ... deux visites au bureau de vote c'est beaucoup non pour un abstentionniste ?

Dimanche 14 mars 2010, 53,64 % ont décidé de ne pas se déplacer pour aller voter ... et alors ?

" Prétendre que notre société génère , et ce de façon paisible, une forme de totalitarisme peut être reçu comme une agression inacceptable.

Pour en savoir plus, une (petite) revue de web :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericbloggeurcitoyen 2513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte