Magazine High tech

Heir to the Throne, ultime codicille pour EU 3 ?

Publié le 16 mars 2010 par Cyberstratege

Europa Universalis 3 Heir to the Throne

Alors que l’on pensait avoir tourné la page sur le troisième volet de la série avec une édition dite « Complete », voilà que Paradox interactive nous offrait, peu avant Noël 2009, une sorte de gros patch payant ! Intitulé Heir to the throne, cet agglomérat (nécessitant la version dite « Complete » d’Europa universalis 3) de contenus additionnels, de correctifs et autres modifications apportées aux règles de base, devait parer de nouveaux attraits un logiciel déjà patché et amélioré à maintes reprises. On savait cependant qu’en dépit de ses nombreuses qualités, EU3 demeurait bancal par bien des aspects. Les espoirs étaient donc grands, de voir ce magnifique ludiciel d’histoire et de conquêtes, parvenir enfin à atteindre le pinacle du genre. Peut-on considérer EU3 – Heir to the throne comme étant digne de l’héritage laissé par le vénérable Europa universalis 2 ? Voilà bien une question légitime !

Apparu uniquement sur les étals virtuels, à la mi-décembre 2009, Heir to the Throne représentait pour nombre de fans déçus par les imperfections d’EU3, l’espoir de voir enfin ce dernier à même de supplanter la seconde version, publiée en 2002 (2000 pour EU1). Une deuxième mouture inspirée du jeu de plateau créé par Philippe Thibaut (AGEOD et Great invasions, un concept et une réalisation très proches), mémorable référence à surpasser. Les diverses améliorations mises en avant par l’éditeur semblaient devoir combler de telles attentes mais qu’en est-il vraiment à l’épreuve de nombreuses heures de jeu ? Reprenons cet argumentaire marketing point par point, afin de juger objectivement de ce qu’ils apportent au joueur en terme de confort et de plaisir.

Heir to the Throne, ultime codicille pour EU 3 ?

Casus belli, en avoir ou pas… fait toute la différence ! Dans le premier cas, notez la pénalité de deux points en Stabilité qui va fortement impacter votre économie.

L’argument phare dans la liste des additions, ce sont sans conteste les nouveaux justificatifs belliqueux que le souverain virtuel peut désormais invoquer. En deux mots : Casus belli (C.B.) ! Dans les versions précédentes d’Europa universalis, il était loisible de revendiquer avec démesure, après la moindre victoire sur ses adversaires. Désormais, les Casus belli s’accompagnent de contraintes précises, en rapport avec l’origine du conflit. « Reconquest » permet ainsi de mener campagne contre un royaume, avec comme but final la reprise d’une province spécifique (parfois, de plusieurs), sans subir de pénalités (infamie ; prestige). En revanche, il demeure parfaitement possible, si votre situation diplomatique (et financière ! Car cela implique des pénalités économiques) le permet, de déclarer la guerre en l’absence de C.B. et d’en assumer les conséquences. Pour activer un « motif de guerre » particulier, il convient de cliquer sur l’option correspondante dans la colonne de droite de l’écran diplomatique.

Heir to the Throne, ultime codicille pour EU 3 ?

La carte filtrée selon l’adhésion aux ligues commerciales. La guerre économique : un jeu dans le jeu !

Dans les faits, ce nouveau système est réellement significatif. Le jeu prend une dimension beaucoup plus cohérente et « réaliste ». Il est dorénavant très agréable de tirer partie des intrications inhérentes au système d’EU. Chaque élément constitutif du gameplay est en effet imbriqué dans un ensemble bien plus homogène ; chaque action s’inscrit dans un tout plausible. Quelles sont les implications de la situation politique sur les choix qu’il va falloir faire ? Comment obtenir un C.B. permettant d’atteindre tels objectifs stratégiques, militaires ou économiques ? Les décisions deviennent beaucoup plus intéressantes car désormais, les moyens pratiques (les C.B.) sont beaucoup mieux intégrés dans la logique qui motive vos propres décisions.

Heir to the Throne, ultime codicille pour EU 3 ?

Le nombre de magistrats est primordial. Ils permettent de mettre en œuvre votre politique sur le terrain, par le biais des Décisions provinciales ou culturelles.

Il est enfin intéressant de réfléchir avant d’agir, alors qu’auparavant la finalité propre aux C.B. n’avait guère de logique : le vainqueur prenait ce que bon lui semblait au vaincu, sans avoir à faire montre de discernement. Dorénavant, si les conditions ayant présidé aux hostilités vous attribuent telles revendications, toutes exigences supplémentaires ou excessives (fonction des points de guerre accumulés) vous pénaliseront aussi sûrement qu’elles affaibliront vos ennemis. Perdre une vingtaine de points d’infamie peut s’avérer beaucoup plus problématique pour vous, que la province arrachée à l’adversaire car pesant sur des aspects économiques et diplomatiques dont on ne mesure pas forcément les implications, surtout à long terme. La cupidité devient enfin une arme à double tranchant.

Heir to the Throne, ultime codicille pour EU 3 ?

Diriger la Curie n’apporte pas suffisamment de bénéfices (prestige et argent), malgré un remaniement du système.

Lire la suite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Max | Le Tigre

    Tigre

    Étant enfant j’avais un Panthéon rempli de héros qui me nourrissaient : Médard Chouart des Groseilliers, Étienne Brûlé, Charles Nungesser, Daniel Boone,... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Aragon
  • [Rumeur] Tom Cruise aurait refusé un rôle clé dans Green Lantern Corps

    [Rumeur] Cruise aurait refusé rôle dans Green Lantern Corps

    Il y a quelques mois, le site people Crazy Days and Nights évoquait la possible apparition de Tom Cruise dans le long-métrage super-héroïque Green Lantern Corps... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Abricots à l’alsacienne

    Abricots l’alsacienne

    Fiche technique : Abricots à l'alsacienne Pour : 6 personnesTemps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 30 min Ingrédients beaux abricots bien mûrs : 750... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Hubjo
    CUISINE, RECETTES
  • 7 Lettres » Olivia Harvard

    Lettres Olivia Harvard

    Editeur : Hachette Romans Livre : ICI Mon meilleur ami, Colton Crest, est mort. C’est moi qui ai trouvé son corps… ainsi qu’un bout de papier, niché dans la... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Brigittealouqua
  • Jason Bourne : une série Treadstone officiellement commandée

    Jason Bourne série Treadstone officiellement commandée

    USA Network a annoncé avoir commandé une série dérivée de la franchise Jason Bourne, intitulée Treadstone, et s’inscrivant dans l’univers du programme... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Mug cake chocolat au thermomix

    , un délicieux dessert au chocolat pour vous. facile à préparer chez vous, voila la recette de ces mugs chocolat au thermomix. INGRÉDIENTS : 125 g de chocolat a... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES
  • [Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !

    [Trailer] Sharknado c’est enfin terminé

    17 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !" FacebookTwitter Finn, le héros de... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Cyberstratege 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte