Magazine Sport

Super 14 2010. 5ème journée.

Publié le 16 mars 2010 par Vinz

C’est déjà la cinquième journée du Super 14. Quelques grosses affiches et déjà des rencontres à enjeu. Les Cheetahs et les Blues sont exempts cette semaine.

super-14

Les rencontres.

Chiefs-Crusaders 19-26 (16-23)

L’affiche de la journée. Les deux équipes ont en commun de s’être faites surprendre par les Reds. L’équipe de Waikato commence fort la rencontre par deux pénalités de Donald dans les cinq premières minutes (6-0) mais l’effet de surprise passé, ce sont les Crusaders qui passent devant en l’espace de deux minutes : la charnière Carter-Fotuali’i s’illustre. L’ouvreur tout noir inscrit une pénalité et transforme l’essai du demi de mêlée : 10-6 après 9 minutes. Et à la demi-heure, c’est encore bis repetita : 20-9 pour les Crusaders après le deuxième essai de Fotuali’i . Kahui relance le match par un essai mais les Croisés mènent de 7 points à la pause après la troisième pénalité réussie par Carter.

En deuxième mi-temps aucune équipe n’arrive à prendre le dessus mais les Crusaders réussissent un break sur une quatrième pénalité de Carter (26-16 54ème). Donald redonne l’espoir aux siens à la 73ème minute mais c’est peine perdue. Les Chiefs se contentent d’un point de bonus défensif, s’inclinent pour la deuxième fois à domicile. Les Crusaders remportent un succès très important : leur tournoi est bien lancé.

Waratahs-Lions 73-12 (33-5)

Peu convaincants depuis le début de la compétition, les Waratahs ont démontré qu’il faudrait quand même compter avec eux. Ils infligent aux Lions le plus gros score depuis le début de la compétition, performance notable surtout dans le premier tiers de la saison régulière où les équipes se battent encore quelque peu.

La tornade australienne a un nom : Drew Mitchell, auteur de 4 des 11 essais de sa formation. L’autre aililer, Lachlan Turner, ajoute deux essais et Berrick Barnes réussit 9 transformations. Totalement dépassés, les Lions ont fait du coaching à la mi-temps mais cela n’a rien changé. Ils sauvent le peu qui leur reste par deux essais mais en tout cas on a peut-être vu aussi le réveil des Waratahs.

Brumbies-Sharks 24-22 (13-16)

Ben Alexander. C’est le nom du héros du match pour les Brumbies. Ce pilier assez mobile et adroit a inscrit les deux essais des Australiens qui se tirent d’un bien mauvais pas contre des Sharks qui jouent de mieux en mieux dans cette longue tournée australasienne.

Ce sont eux qui démarrent le mieux la rencontre. Goode passent deux pénalités autour du quart d’heure de jeu. Mais Giteau en fait autant quelques minutes plus tard. Puis Alexander, qui avait déjà failli marquer un essai sur une percée un peu plus tôt, conclut une longue séquence offensive des Brumbies par un essai : 13-6 avec la transformation de Giteau. Les Sharks réagissent : Ruan Pienaar s’échappe et marque en coin : 13-13 avec la conversion de Goode. L’ouvreur anglais réussit une pénalité à la sirène qui donne trois points d’avance aux Sharks à la mi-temps.

En deuxième période, les Brumbies créent une forte pression par une série de mêlées, où les Sharks sont pénalisés. Finalement, après une nouvelle séquence de « pick and go », Ben Alexander plonge encore dans l’en-but pour un doublé assez inhabituel pour un pilier : 18-16 à la 46ème minute car Giteau n’a pas pu transformer l’essai.

Mais le requin est tenace face au cheval sauvage. Goode transforme en but une pénalité sifflée contre un hors-jeu de George Smith à la 52ème minute. Les Brumbies remettent une nouvelle fois la pression, par de longues séquences dont ils ont le secret. Et les Sharks marquent quand ils pénètrent dans le camp des locaux. L’écart n’a pas changé car une pénalité de Giteau est suivie par une autre de Goode. Giteau réussit une quatrième dans ce match à la 70ème minute : les Brumbies repassent devant 24-22 mais les Sharks poussent très fort en fin de rencontre. Les Australiens repoussent les assauts sud-africains et finissent par l’emporter. Mais la polémique vient de l’arbitrage jugé défavorable aux Sharks, comme la semaine précédente à Sydney. Alors, veut-on les renvoyer chez les Sharkettes ?

Bulls-Highlanders 50-35 (36-14)

Presque lancinant comme un moustique. Les Bulls atteignent la cinquantaine pour la troisième fois en quatre matches (la quatrième c’était seulement 48 points) et ils prennent aussi un paquet de points. La différence a été dans le scénario.

Ce scénario c’est 21-0 après 13 minutes de jeu contre les Highlanders avec trois essais. Le quatrième bonifiant est acquis à la 23ème minute, celui inscrit par Wynand Olivier, excellent centre des Bulls. Les Highlanders réduisent l’écart par deux essais de l’arrière Dagg mais le match est quasiment plié à la pause avec un écart de 22 points.

Le jeu a baissé d’intensité en deuxième période. A force de courir, les équipes s’usent. A ce jeu, les Néo-zélandais gagnent la mi-temps par 3 essais à 2, Spies et Hougaard ayant complété leur doublé pour les Bulls, Dagg achève son triplé et la marque finale.

En Afrique du Sud, les Bulls sont carrément effrayants en attaque et en défense. En tout cas ils capitalisent les points : 20 en quatre matches.

Stormers-Hurricanes 37-13 (20-3)

La tournée sud-africaine devait conforter les ambitions des Hurricanes de Wellington. Elle tourne pour le moment à la déroute en lâchant des points contre des rivaux.

Au Cap contre les Stormers, les Néo-zélandais ont encore subi l’impact et le show de l’ailier Naqelevuki qui marque le premier essai des Stormers, puis passe quatre défenseurs pour servir l’arrière Pietersen pour le deuxième. Un troisième essai de Vermeulen consécutif à une belle séquence offensive porte la marque à 20-3 à la pause.

En deuxième mi-temps, les Hurricanes sont plus déterminés mais aussi inefficaces contre la meilleure défense du Super 14. C’est même le pilier Brok Harris qui marque à la 57ème le quatrième essai des Stormers. Ces derniers ajoutent un cinquième par Jaque Fourie, dont l’arrivée est aussi importante qu’Habana, plus un but et une conversion de Pietersen. Quant à David Smith, des ‘Canes, il concourt pour le titre de meilleur marqueur d’essai, inscrivant un des deux de son équipe qui repart du Cap avec une deuxième bulle sud-africaine. Attention à la troisième, la bulle pourrait bien être l’œuvre des Bulls.

De vrais fans qui ne se cachent pas. Et pourquoi on n'a pas ça en France ?

De vrais fans qui ne se cachent pas. Et pourquoi on n'a pas ça en France ?

Reds-Western Force 50-10 (36-3)

Un fait rare que jouer le dimanche en Super 14. Mais la raison est simple. La finale de la NAB Cup de l’Australian Rule occupe toute l’Australie. Inutile de forcer le destin avec le rugby à XV.

Pour le match, il a été vite plié en faveur des Reds qui ont marqué deux essais dans les dix premières minutes et cinq en première mi-temps (dont deux pour Fainga’a et Ioane), O’Connor ne répliquant que par une seule pénalité.

La deuxième mi-temps est bien évidemment nettement moins intéressante. La Force profite d’une supériorité numérique en début de période pour inscrire son seul essai. Les Reds finissent mieux le match et inscrivent deux autres essais par Higginbotham, dont un sur une belle percée de Willie Genia (le quasi-jumeau de l’essai d’Harinordoquy contre l’Italie) qui pourrait bien signer un long bail à la mêlée chez les Wallabies. Par cette large victoire, les Reds se placent en outsiders dangereux et inattendus pour la suite de la compétition. Avec une semaine de repos et trois matches contre les trois moins bonnes équipes sud-africaines à l’extérieur (Sharks, Cheetahs, Lions), le calendrier n’est pas trop défavorable.

Sean Connery d'avoir perdu contre les Highlanders l'autre fois mais là, j'ai décidé de découper du Jedi avec sa Western Force, très obscure cette année.

Sean Connery d'avoir perdu contre les Highlanders l'autre fois mais là, j'ai décidé de découper du Jedi avec sa Western Force, très obscure cette année.

Oui, on peut le dire : Ewen McKenzie est en train d’accomplir du bon travail.

Le classement

Pos Equipe J V N D P P
P C
Dif E P
E C
Bo O
Bo D
Pts


1 Bulls 4 4 0 0 199 139 +60 24 15 4 0 20

2 Stormers 5 4 0 1 140 51 +89 15 4 2 1 19

3 Crusaders 5 4 0 1 146 103 +43 15 8 2 0 18

4 Chiefs 5 3 0 2 165 151 +14 18 14 2 2 16

5 Brumbies 5 4 0 1 123 117 +6 12 8 0 0 16

6 Reds 5 3 0 2 160 105 +55 18 12 2 1 15

7 Waratahs 5 3 0 2 172 136 +36 20 16 2 0 14

8 Hurricanes 5 3 0 2 139 125 +14 16 13 2 0 14

9 Cheetahs 4 2 0 2 111 114 -3 7 12 0 1 9

10 Blues 4 2 0 2 86 100 -14 10 8 1 0 9

11 Highlanders 5 1 0 4 98 158 -60 12 20 1 1 6

12 Sharks 5 0 0 5 87 128 -41 4 11 0 4 4

13 Lions 5 0 0 5 121 228 -107 15 29 1 1 2

14 Force 4 0 0 4 66 158 -92 5 21 0 0 0

Quelques remarques :

- 20 points, le maximum pour les Bulls qui gagnent leurs matchs sur sur un score moyen de 50 à 35, comme celui de samedi. Ils sont premiers sur tous les poursuivants directs avec un match en moins. De quoi engranger de la confiance pour une équipe qui met autant d’énergie et qui le paye en fin de match.

- Les Stormers engrangent les bonus et se retrouvent deuxièmes. La clé de leur succès : une défense intraitable (10 points par match)

- Les Hurricanes sont passés de la troisième à la huitième place en l’espace de deux semaines. Marquer 0 point en deux matchs est rédhibitoire.

- Les Lions sont la seule équipe qui a encaissé 200 points lors des cinq premières journées (228 soit une moyenne de 45,6 points par rencontre). C’est vrai que prendre 72 points contre les Chiefs et 73 contre les Waratahs ça fait mal.

- Un classement bien hiérarchisé : les Sud-Africains devant, les Néo-Zélandais ensuite et les Australiens en embuscade. Ceci dit, les Bulls et les Stormers n’ont fait que jouer au pays

Statistiques.

La moyenne d’essais est de 5,78 par match. Les amateurs de rugby peuvent constater que les arbitres du Sud ont tendance à siffler plus vite pour donner plus de vie au jeu.

Morne Steyn a marqué 92 points, il est le meilleur réalisateur. Le buteur des Bulls devance celui des Chiefs Stephen Donald avec 80 et Quade Cooper des Reds avec 78.

Auteur d’un quadruplé, Drew Mitchell est le nouveau leader des marqueurs d’essais, en compagnie de David Smith des Hurricanes qui a marqué son essai hebdomadaire.

Enfin quelques nouvelles. La franchise des Melbourne Rebels continue de faire son marché : après Daniel Cipriani, qui souhaite conjuguer sa carrière en Australie et sa carrière internationale, il se pourrait bien que Sam Cordingley revienne chez lui et pourquoi pas Stirling Mortlock qui quitterait les Brumbies. On parle aussi de Mark Gerrard, du troisième ligne gallois Delve, vu contre l’Irlande samedi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Video Super-G: Le Run De Goergl

    Regardez la Video Super-G: Le Run De Goergl … Revivez en vidéo le passage d’Elisabeth Goergl, victorieuse de sa 3e course en Coupe du monde lors du Super-G de... Lire la suite

    Par  Bloggeur Fou
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Video Le Super-G De Jacquemod

    Regardez la Video Le Super-G De Jacquemod … La Française Ingrid Jacquemod a pris une belle 3e place lors du Super-G de Lake Louise. Revivez sa course ! Lire la suite

    Par  Bloggeur Fou
    SPORT
  • Les super-héros inspirent de nouveau Cryptologic

    Cryptologic, l’un des plus populaires développeurs de jeux en ligne, est surtout connu pour ses jeux issus des adaptations. Avec ses machines à sous en ligne... Lire la suite

    Par  Edmachs
    JEUX DE HASARD, SPORT
  • Super Borriello : Dzeko serait-il utile?

    Super Borriello Dzeko serait-il utile?

    Actuellement, Marco Borriello est en grande forme et est certainement le meilleur attaquant de pointe italien (hein Lippi?) mais l'AC Milan continue à travaille... Lire la suite

    Par  Passionacmilan
    FOOTBALL, SPORT
  • Présentation de l'A.PO.GE Cycliste Super U Maritime (DN2)

    Présentation l'A.PO.GE Cycliste Super Maritime (DN2)

    L'équipe Super U Maritime réunie à Gémozac (17) Tout le monde était là pour cette première réunion de travail et de mise au point pour ce qui constituera la... Lire la suite

    Par  Roltiss
    CYCLISME, SPORT
  • Best Motoring : Super Sports Battle

    Best Motoring : Super Sports Battle, Lambo, Audi R8, Nissan GT-R et Lotus Exige Best Motoring signe ici une vidéo très intéressante : un comparatif de voiture... Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT
  • Caterham Super 7

    , Circuit des Ecuyers Caterham Super Seven 1600K Cup, en drift sur le circuit français des Ecuyers (Beuvardes). La caméra placée juste au dessus de la tête du... Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine