Magazine High tech

MIX10 : Microsoft cherche à imposer sa stratégie multi-écrans

Publié le 16 mars 2010 par Dgabs

WindowsMicrosoft affine sa stratégie autour de sa nouvelle gamme de smartphones Windows Phone 7 Series. Quoi de mieux que de donner envie aux développeurs de créer de “nouvelles expériences utilisateur” en leur proposant un panel de nouveaux outils ?

A l’occasion d’une conférence téléphonique initiée à la suite de la keynote d’inauguration de la session MIX10 de Microsoft à Las Vegas, dédiée aux développeurs, aux graphistes et aux designers, l’éditeur a mis en avant sa nouvelle “stratégie multi-écrans “3-en-1″ (smartphone, PC, console de jeux Xbox) connectés à un nuage Internet”, comme l’a souligné Thomas Serval, directeur de la division Plate-forme et Ecosystème chez Microsoft France.

Pour enrichir ses nouveaux terminaux Windows Phone 7, présentés pour la première fois lors du Mobile World Congress de Barcelone et qui devront sortir à la rentrée, Microsoft met à la disposition des développeurs de “nouveaux outils de développement gratuits” afin de les inciter à mettre au point des applications mobiles de premier ordre.

La firme de Redmond a ainsi dévoilé la version 4 en Release Candidate de sa technologie maison Silverlight, destinée à élaborer des applications Internet riches ou RIA (Rich Internet Applications).

Optimiste, Nicolas Petit, directeur de la division Mobilité pour Microsoft France, précise, qu’aujourd’hui, “60% des PC connectés à Internet utilise la technologie Silverlight, deux ans après son lancement”.

Pour prolonger sa stratégie multi-écrans, Microsoft rend disponible le framework XNA, initialement destiné à la Xbox 360, afin de pousser le développement de jeux sur la plate-forme Windows Mobile 7.

Pousser l’utilisation d’outils de développement unifiés

Les développeurs et graphiques seront aussi à même de faire appel à Microsoft Visual Studio 2010 Express for Windows Phone, aux extensions Windows Phone 7 Series associées à Visual Studio 2010 RC, XNA Game Studio 4.0 et à un émulateur pour “simuler le fonctionnement d’un Windows Phone”.

“En proposant une plate-forme homogène et solide du point de vue du hardware, nous espérons que les développeurs en profiteront pour écrire du code qui va désormais rester commun à 90% pour les trois écrans Microsoft”, a souligné Nicolas Petit.

Pour rendre plus attractif ses nouveaux smartphones, l’éditeur compte aussi sur l’arrivée de quelques fonctions spécifiques, comme l’accéléromètre, des services de géo-localisation, l’accélération vidéo avec la gestion des droits numériques (DRM – Digital Rights Management), ou le multi-touch.

Pour arriver à concurrencer des smartphones comme les BlackBerry de RIM, l’iPhone ou les terminaux Android, la firme de Redmond veut tenter de faire subir un sérieux lifting à sa plate-forme de téléchargement d’applications.

Microsoft veut également accroître l’expérience utilisateur dans ce domaine, en jouant notamment sur l’ergonomie du Windows Marketplace. Ainsi, Thomas Serval a précisé qu’il sera possible “d’essayer une application avant de l’acheter, et de rechercher plus facilement une application au sein du kiosque en ligne”.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dgabs 436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines