Magazine Info Locale

Le scandale du service public

Publié le 16 mars 2010 par Goure

logo.1268758395.png

Il y a encore quelques années , lorsqu’un enseignant  était absent  pour raison de santé , un(e) remplaçant(e) était aussitôt envoyé(e) à Ampus. A défaut d’être au courant du programme en cours , l’enseignant  faisait de son  mieux pour faire progresser les élèves.

Maintenant après les suppressions de postes d’enseignants en grand nombre (3000 postes de remplaçants supprimés en 2009), il n’y a plus de remplaçant. Et qui trinque ??? A Ampus, les enfants privés de cours mardi 16 mars 2010 (avec la cantine payée sans avoir pris le repas),les enfants  privés de cours vendredi 19 mars 2010 et peut-être davantage car on vit au jour le jour…

Le Monde du  09/03/10 fait état des propositions du ministre de l’Education nationale,Luc Chatel :” Il souhaite que chaque académie se dote, en plus des remplaçants titulaires, d’“un vivier de remplaçants qui pourra être composé soit de jeunes retraités de l’éducation nationale ou d’étudiants en cours de formation ou juste diplômés qui pourront subvenir à des besoins urgents”.

Croit-on qu’on résoudra les problèmes de l’emploi en recrutant des retraités ?? Croit-on que les enfants seront correctement formés avec  des étudiants en cours de formation ??On se moque de nos enfants !

Exemple d’une école en Seine-Saint-Denis : “Le père d’une élève scolarisée à Pantin, en Seine-Saint-Denis, avait annoncé le 15 février avoir déposé plainte contre le ministre de l’éducation nationale “pour faute grave d’organisation du service public de l’éducation”, déplorant “des problèmes de remplacement intenables”. “Il manque de façon régulière sur la commune douze à treize enseignants, l’équivalent d’une grosse école”, avait affirmé Daniel Garault, délégué FCPE élu des parents d’élèves, père d’une élève en CE1 à l’école Joliot-Curie, dénonçant “des problèmes de remplacement intenables à Pantin, et plus largement dans l’académie de Créteil”. M. Garault avait appelé à “un dépôt de plainte collectif” des parents d’élèves, le 9 mars, au tribunal administratif de Montreuil.”

 A Ampus, le problèmes sont moindres , mais ce n’est pas une raison pour les masquer comme si tout allait bien. Certains  parents disaient leur mécontentement à la sortie mardi 13 03 et un père d’élèves a dit “C’est le moment de bien voter”.

Quel que soit le résultat du vote , exigez pour vos enfants un enseignement de qualité.Ne  dites pas : “Deux ou trois jours , ce n’est pas grave.” Défendez notre service public , à l’école, à la Poste, à l’hôpital.Si vous souhaitez signer l’appel pour l’école publique , cliquez.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine