Magazine Football

Mourinho est-il le meilleur bâtisseur du monde?

Publié le 16 mars 2010 par Foothese

Mourinho est-il le meilleur bâtisseur du monde?

Demain c’est la Saint Patrick, mais aujourd’hui c’est incontestablement la Saint José. Jamais un entraîneur n’aura occupé une telle place dans la présentation d’un match si important. Chelsea-Inter, c’est Mourinho contre Mourinho. L’entraîneur portugais est aussi « special » qu’il veut bien le dire ou doit-il être simplement considéré comme un entraîneur de qualité mais sans génie?

Diplômé d’éducation physique dans le football au Portugal (oui, ca existe), José commence comme… masseur. Entraîneur adjoint à Amadora il est ensuite traducteur puis assistant de Robson ou Van Gaal à Barcelone. Revenu au pays, il dirige Benfica pendant une saison puis Lieira avant de rejoindre Porto en 2002.

C’est le début d’un parcours incroyable. Il gagne 4 titres en 2003 avant de remporter la LDC l’année suivante en battant Monaco en finale. Courtisé par toute l’Europe, il signe à Chelsea et cède aux sirènes du Chelski de Roman Abramovitch.

Champion dès sa 1ère année avec le record de points en Angleterre, Mourinho impose un style différent que celui que nous lui connaissions à Porto. Si Porto bétonnait aussi, José ne disposait alors que de Deco ou Derlei pour faire le jeu, pas beaucoup plus. A Chelsea, il dispose d’un arsenal offensif énorme mais va inculquer d’autres valeurs.

Plus fort que Fergusson?

Proche de Lampard, Terry ou Drogba, il fait de ces trois jours la colonne de l’équipe. Le ton est donné : ce sera dur, physique, costaud. Chelsea met fin à l’hégémonie d’Arsenal et de ManU. Désormais Chelsea compte et c’est un exploit qui revient direcetement au « Mou ». Lassé des pressions de son milliardaire de président Mourinho quitte les Blues avec un bilan hallucinant : 124 victoires en 185 matchs. Petit bémol, pas de LDC.

Mourinho file à l’Inter mais se fait sortir par United en 8ème de finale de la LDC. Le début de la loose attitude? Dans son match dans le match avec Fergusson, l’écossais l’écrase. Mourinho peut d’ailleurs avoir un vrai complexe face à lui. Si José est parti sur des bases élevés en terme de palmarès, il est incontestable que ses équipes pourraient mieux jouer.

Chelsea et aujourd’hui l’Inter peuvent clairement faire mieux. Basé sur un bloc bas et des attaquants capables de se débrouiller devant et de faire remonter l’équipe, la tenue de balle laisse à désirer. Et pourtant José avait le matériel. A Chelsea, Maké, Lampard, Robben ou Duff sont des joueurs faits pour exploiter le ballon et ne pas se contenter de jouer les contres. Idem à l’Inter où un mec comme Eto’o est manifestement sous exploité.

The Special One est sans doute l’entraîneur le plus à même de gérer un groupe. Aucun de ses joueurs n’a jamais critiqué ses méthodes. Meneur d’hommes incroyable, Mourinho possède une stat qui dit toute sa volonté de montrer à ses équipes quelles sont les plus fortes : plus de 130 matchs de championnat sans défaite à domicile. Absolument imbattable.

Mourinho prendra sans doute très tôt une sélection nationale et ne compilera pas les titres comme le fait Fergie (33 à l’heure actuelle) mais il peut sans doute mener un grand pays vers une coupe du monde ou un Euro. Avant que l’Angleterre ne lui offre un pont d’or, tu peux faire une proposition Escalettes?

Martin Bouygues


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines