Magazine Autres sports

Est-ce que Marc-O peut faire un Brannagan de lui-même?

Publié le 16 mars 2010 par Allezlesbleus
Est-ce que Marc-O peut faire un Brannagan de lui-même?L’an dernier, à cette époque de l'année, Danny Brannagan, quart-arrière avec les Golden Gaels de Queen’s depuis les 4 dernières années, pensait mettre un terme à son séjour universitaire après avoir connu une belle carrière certes, mais peu d’espoir d’aller plus loin compte tenu du peu d’accès possible à la CFL pour un quart canadien.
Par une conjoncture un peu particulière, les quarts-arrières canadiens sont, non seulement pas favorisé par la CFL, mais de fait, ils sont plutôt découragés, la ligue ne donnant aucun statut de non-import pour un joueur évoluant comme quart-arrière dans une équipe, contrairement à un joueur canadien évoluant à n’importe quelle autre position. De plus, comme les joueurs canadiens ont souvent moins de « métier » que leurs homologues américains, les équipes ne voient aucun intérêt à considérer un quart canadien, aussi prometteur fût-il. L’exemple classique est celui de Mathieu Bertrand, quart ayant obtenu une nomination pour le Hec Crighton avec le Rouge & Or, qui a été transformé en centre-arrière dès son arrivée dans la CFL…
Danny choisit de revenir pour sa dernière année d’éligibilité SIC, connaissant une année de rêve à la position de quart, surpassant même le record de verges totales en carrière établi l’année précédente par Matt Connell (des Hommes en Rouge), il terminera deuxième, étant à son tour surpassé par son arch rival Michael Faulds de Western Ontario qu’il retrouvera en finale de Yates pour y triompher, in extremis. Sa route se poursuivit, par la suite en accomplissant l’impossible, soit une victoire sur les favoris canadiens, le Rouge & Or de l’université Laval et leur quart-arrière de 5e année, Benoit Groulx, qui désirait plus que tout, lui aussi terminer sa carrière sur un high à domicile. On sait que se tenait, la semaine suivante, la Coupe Vanier qui serait présentée pour la première fois de l’histoire dans la ville où l'on confond Kevin Parent avec le bonhomme Carnaval.
Danny s’assure de compléter sa saison de rêve en triomphant des Dinos de Calgary, menés eux aussi par un quart renommé, Erik Glavic, en orchestrant la plus importante remontée de 2e demie dans les 45 ans d’histoire de la Coupe Vanier.
Suite à ces succès de plusieurs quarts canadiens, la LCF subit de la pression de ses fans pour faciliter l’arrivée de quarts canadiens dans la ligue. Une première mesure est annoncée la semaine dernière: « Les quarts canadiens ne seront pas comptabilisés dans le total limite des 75 joueurs invités au camp d’entrainement des équipes. »
Une première : Trois quarts-arrières sont invités au E-Camp de la CFL : D. Brannigan, M. Faulds et E. Glavic. Faulds traine une blessure au genou de son dernier match et n’est pas rétabli, les deux autres font très belle figure. On entend dire que Glavic est en négociations avec les Ti-Cats d’Hamilton qui attendent des développements du côté de la ligue et de l’accessibilité au statut de non-import pour le QB. Et puis hier, coup de théâtre, officiellement les Argos de Toronto confirment un contrat (non garanti, bien entendu) et une invitation pour le camp d’entrainement à Dan Brannigan!
Quelle belle dernière année pour ce quart !
Et pourquoi Marc-O Brouillette ne pourrait pas faire de même l’an prochain. Rappelons que Marc-O est assurément le plus athlétique des quarts canadiens, il est parvenu à exécuter 35 répétitions @ 225 lbs au benchpress à la combine NIC la semaine dernière et il a déjà couru un 40 verges sous les 4.4, sans compter que la puissance de son bras ne fait aucun doute pour quiconque l’ayant déjà vu s’exécuter!
Il s’est amélioré à chacune de ses saisons au sein des Carabins, et bien que les blessures l’aient ralenti l’an dernier, il est parvenu lui aussi à battre la forteresse que représente le Rouge & Or par ses passes, en octobre dernier.
Rappelons qu'à sa dernière année collégiale AAA, Marc-O avait terminé en beauté en mettant la main sur le Bol D'Or avec les Cheetahs de Vanier...
Qui sait ce que 2010-2011 lui réserve? Peut-être se terminera-t-elle aussi par une invitation de l’autre versant de la montagne?
Rémi Aboussouan a eu une inspiration similaire à la nôtre (ou vice-versa) dans sa toute récente chronique sur RDS.ca .
Photo de Marc-O gracieuseté de Dom Bernier, l'homme qui ne partage pas sa salle de bain avec 4 femmes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3479 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines