Magazine

God of War III

Publié le 16 mars 2010 par Homelaet

God of War III

god_of_war_3

Sortie française sur Playstation3 du très attendu troisème volet des aventures du plus improbable des dieux grecs, Kratos, le spartiate devenu Dieu de la guerre à la place d'Arès

Descriptif : Ayant pour cadre l’univers impitoyable de la mythologie grecque, God of War III est un jeu en solo qui permet aux joueurs d'incarner le personnage déchaîné de Kratos. Des hauteurs intimidantes du Mont Olympe aux sombres profondeurs des Enfers, l’ancien guerrier spartiate entame un périple pour se venger de ceux qui l’ont trahi. Armé de deux lames attachées à des chaînes, ainsi que d’un arsenal renouvelé d’armes et de sorts, Kratos devra affronter les créatures les plus inquiétantes de la mythologie tout en résolvant des énigmes complexes, pour enfin anéantir l’Olympe.

Points forts du jeu :

Des environnements aux proportions épiques : Kratos explore des univers jusqu’à quatre fois plus grands que ceux parcourus dans God of War II et décime des armées entières sur le dos des Titans, niveaux vivants, mobiles et réalistes aussi grands que l’Empire State Building. L’échelle colossale de God of War III côtoie des sommets jamais atteints dans la franchise.

Un scénario sophistiqué : l'histoire de God of War III conclut la trilogie en beauté. Le déroulement de l’intrigue respecte les fondements de la mythologie grecque, depuis les conséquences morales jusqu'aux combats acharnés contre les Dieux.

Des créatures à chevaucher : Certaines des redoutables créatures de la mythologie grecque présentes dans God of War III peuvent désormais être manipulées contre leur gré. Kratos peut s’en servir pour franchir des gouffres, infliger une rage aveugle aux ennemis, révéler des énigmes et des secrets, ou encore tout pulvériser sur son passage.

De nouvelles armes : Des armes mortelles inédites font leur apparition, comme les Cestus (des gants de combat à la puissance dévastatrice), ainsi que de nouveaux outils de guerre qui permettront à Kratos d’apprendre de nouvelles techniques impitoyables, des empoignements d’ennemis aux attaques explosives capables de détruire un mur.

god_of_war_3___armes

Rappel de l'histoire de Kratos lors des épisodes précédents :

Prologue

Kratos était un jeune général de l'armée de Sparte. Bataille après bataille, il parvint au commandement d'une armée d'un millier d'hommes. Un jour, il affronta des barbares de l'Est, malheureusement en surnombre. Alors que ses soldats se battaient mais mourraient les uns après les autres, Kratos a invoqué Arès, lui demandant la victoire en échange de son âme. Arès entendit son souhait, et l'exauça : il lui offrit les Lames du Chaos, et décima les rangs des barbares. Kratos appartenait désormais au dieu de la guerre.
Il repartit sur les champs de bataille au nom du dieu de la Guerre, jusqu'au jour où il voulut détruire un village érigé à la gloire d'Athéna. Malgré les avertissements de l'oracle, il entra dans le temple et massacra toutes les personnes présentes. Ce n'est qu'alors qu'il vit sa femme et sa fille, mortes de ses mains. Ce crime abominable fut orchestré par Arès lui-même, pour que Kratos n'ait plus d'attaches et devienne le soldat parfait. L'Oracle le maudit, lui collant les cendres de sa famille morte sur la peau, pour que le monde connaisse ses fautes.
Pour obtenir le pardon des Dieux et qu'ils fassent cesser ses souvenirs, Kratos se met au service des Dieux, accomplissant des tâches herculéennes dans sa quête de rédemption.

La disparition d'Hélios

Sur les rives de l'Attique, Kratos parvient à repousser l'armée perse et à tuer leur roi et son Basilic. Après la bataille, il assiste à la chute violente et inexplicable du Soleil vers l'horizon et décide de suivre la lueur qui décline peu à peu. Il se rend alors à Marathon, où le char d'Hélios s'est écrasé, laissant à Morphée le champ libre pour recouvrir le monde de ténèbres et assoupir les hommes et les dieux. Athéna, puis Eos, l'implorent de leur venir en aide.
Sur le char d'Hélios, Kratos trouve les armes du dieu Soleil et réveille alors les "Destriers de Feu" qui tirent le char d'Hélios, pour qu'ils le mènent à leur maître. Mais alors qu'ils passent par les Enfers, les chevaux de lumière ne peuvent subsister davantage dans le monde des morts et le char solaire tombe dans le Styx. Kratos continue donc à pied et rencontre Charon, le passeur des morts, et lui ordonne de le mener vers Hélios. Devant le refus de Charon, le combat s'engage, à l'avantage du passeur qui jette Kratos dans les tréfonds du Tartare.
Le Spartiate se réveille et se fraye un chemin vers la surface. Il trouve dans les geôles du Tartare le Gant de Zeus, arme forgée par le roi des Dieux pour asseoir sa suprématie sur les Titans. En quittant les lieux, où se trouvent enchaînés les Titans, il remarque que le Titan Atlas n'est plus là où il devrait se trouver...
Remontant aux Enfers, Kratos retrouve Charon et gagne ce second duel grâce au Gant de Zeus. Avec le bateau du passeur, il atteint le palais de Perséphone et voit sa fille Calliope. Lancé à la recherche de Calliope, il atteint finalement la déesse des Enfers elle-même, qui lui propose un marché : abandonner les armes s'il veut atteindre les Champs Elysées et retrouver sa fille, ce que Kratos fait sans hésiter. Et alors que Kratos se réjouit, Perséphone lui dévoile enfin la vérité : c'est elle qui a libéré Atlas et donné la puissance du Soleil au Titan pour qu'il détruise le Pilier du monde et détruise les humains comme les Dieux, pour se venger de l'Olympe qui l'a condamnée à épouser Hadès. Afin de sauver sa fille, Kratos doit l'abandonner et redevenir le Fantôme de Sparte. Il massacre les âmes des Champs-Elysées devant sa fille en pleurs pour retrouver ses armes et ses pouvoirs et part à la poursuite de Perséphone et d'Atlas.
Au terme d'un combat au sommet du Pilier du monde, Kratos parvient à tuer Perséphone et à enchaîner Atlas, le condamnant à porter le poids du monde sur ses épaules. Le Titan lui dit qu'il fait une erreur en faisant confiance aux Dieux. Kratos repart sur le char d'Hélios et ramène la lumière sur Terre. Mais épuisé physiquement et moralement, il se laisse tomber. Les dieux le retiennent dans sa chute, et profitent de son inconscience pour lui reprendre les pouvoirs divins qu'il avait obtenu.

La boîte de Pandore

10 ans ont passé depuis que Kratos s'est mis au service des Dieux. Après avoir tué l'Hydre de Lerne dans la mer Egée sur ordre de Poséidon, Kratos appelle Athéna, la suppliant d'obtenir le pardon divin. Mais elle lui demande avant d'accomplir une dernière quête : vaincre son frère Arès, qui attaque Athènes. Zeus ayant interdit les batailles entre dieux, seul le Spartiate peut résoudre le conflit.
Kratos y voit le moyen de se venger de son ancien maître, et se rend à la capitale assaillie. Chemin faisant, il croise le Fossoyeur, qui creuse une tombe en plein milieu du champ de bataille. L'Oracle de la ville lui révèle alors que le seul moyen de tuer un dieu est de s'emparer de la boîte de Pandore, enfermée dans un temple qui se situe au dos du titan Cronos. Kratos parvient à se frayer un chemin dans le désert jusqu'au temple de Pandore, et se soumet aux trois défis créés par l'architecte Pathos Verdes et ses deux fils en l'honneur des Dieux et pour protéger la boîte. Il ira jusqu'à tuer le Minotaure, prisonnier dans les labyrinthes du temple.
Quand Kratos s'empare finalement de la boîte de Pandore et s'apprête à repartir pour Athènes, Arès ressent le danger, se saisit d'un pilier et le lance tel un javelot à des kilomètres de distance, empalant le Spartiate, qui meurt en voyant des harpies emmener la boîte vers le dieu de la Guerre. Mais Kratos refuse de s'avouer vaincu. Il évite d'être précipité dans les eaux du Styx et s'avance dans les Enfers jusqu'à ce qu'il trouve une corde providentielle qui le ramène à Athènes, au niveau d'une tombe judicieusement creusée par le Fossoyeur.
Kratos voit alors Athènes dévastée, mais pas encore tombée. Il peut encore tuer Arès. Quand il le trouve, Kratos lui dérobe la boîte de Pandore, l'ouvre et s'empare de ses pouvoirs. Alors que le combat tourne à l'avantage du mortel, Arès l'envoie dans une vision où sa femme et sa fille sont encore en vie au temple, et prétend pouvoir les ressusciter. Kratos les protège des attaques du dieu, avant que celui-ci ne brise le sort et reprenne tous ses pouvoirs au guerrier, y compris les Lames du Chaos. Le Spartiate s'empare d'une épée, cadeau des Dieux, et tue Arès.
Après la bataille, Kratos va voir Athéna, et la Déesse lui accorde le pardon des Dieux, mais refuse de lui enlever ses souvenirs. Désespéré, Kratos se rend à la plus haute montagne de Grèce et se jette à la mer. Les Dieux le sauvent et le ramènent au sommet, lui offrant un dernier cadeau : le trône du dieu de la Guerre est désormais vacant, et il faut un remplaçant. Kratos accepte les Lames d'Athéna, prend place, et devient le premier mortel à être devenu un dieu.

La vengeance de Kratos

Kratos, nouveau dieu de la Guerre, instaure un règne de terreur, aidant l'armée de Sparte à faire tomber ville après ville. Alors qu'il se rend à Rhodes porter le coup final, Athéna l'avertit de la colère des autres dieux à son égard, mais il n'en a cure. Les Dieux le privent alors de ses pouvoirs et animent le Colosse, qui poursuit Kratos à travers la ville. Zeus offre au Spartiate l'Épée de l'Olympe, dans laquelle il doit enfermer ses pouvoirs s'il veut détruire le Colosse.
Mais une fois sa tâche accomplie, Kratos, gravement blessé, voit apparaître Zeus, qui s'empare de l'Épée et le tue. Avant de mourir, Kratos jure vengeance. Entre la vie et la mort, le titan Gaïa apparaît en songe à Kratos, et lui propose l'aide des Titans pour vaincre les dieux : eux, comme Kratos, veulent se venger des tourments infligés par les Dieux. Il sort alors des Enfers, et chevauche le Pégase vers le bout du monde. D'après Gaïa, sa seule chance de retrouver ses pouvoirs divins et de vaincre Zeus est d'aller voir les "Soeurs du Destin" et de remonter le temps, avant qu'il ne soit tué par Zeus.
Sur la route, il croise Prométhée, attaché à une main du titan Typhon, et le libère de ses tourments. Au Temple du Destin, il doit affronter Thésée, palefrenier des Coursiers du Destin, ainsi que Persée, Icare, et le chef barbare revenu d'entre les morts, qui lui barrent la route vers les Moires. Il verra également Jason et les Argonautes se faire tuer, et il récupérera la Toison d'or. Athéna tentera encore de le raisonner, en vain. En chemin, il apprend que Sparte est tombée sous les coups de Zeus. Kratos baissera les bras, et se laissera saisir par le Kraken, avant que Gaïa ne lui apparaisse sous les traits de sa femme morte et ne le raisonne. Il tuera le Kraken, et chevauchera le Phénix vers les "Sœurs du Destin".
Là-bas, il est contraint de les tuer pour parvenir au fil de son destin, et remonte le temps jusqu'avant sa mort à Rhodes, arrache des mains de Zeus l'Épée de l'Olympe, et le duel commence. Alors qu'il tourne à l'avantage de Kratos, Athéna intervient et fait cesser le combat. Mais rien ne retient Kratos, et Athéna se jette sur la lame pour protéger Zeus, qui fuit. Athéna, mourante, le supplie de ne pas tuer le roi des Dieux, et lui révèle qu'il est le père de Kratos avant d'expirer.
Kratos, furieux, retourne au temple des Moires, et remonte jusqu'au temps de la grande guerre qui a opposé les Titans aux Dieux, pour ramener les Titans à son époque. Alors que Zeus informe les autres Dieux de la situation, Kratos, sur le dos de Gaïa, harangue son père, armé de l'Épée de l'Olympe, et escalade avec les Titans le mont Olympe.

La fin commence ...

Déchainez-vous !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Homelaet 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte