Magazine

Hervé Novelli : « La liberté d'entreprendre est la clef du succès »

Publié le 17 mars 2010 par Copeau @Contrepoints
Hervé Novelli : « La liberté d'entreprendre est la clef du succès »

Le système de l'auto entrepreneur est un succès. Pourquoi avez-vous lancé ce projet ?

Quand je suis arrivé au gouvernement, en 2007, l'un de mes buts était de simplifier la vie des entreprises, car dans notre société, la bureaucratie, la production de normes rendent les choses toujours plus difficiles à comprendre. J'ai donc créé trois groupes de travail sur la simplification : sur les plans fiscal, réglementaire et social. La première mesure qui a été proposée a été le statut simplifié de l'entrepreneur individuel. C'est devenu l'article 1er de la loi de modernisation de l'économie (LME). Ce statut permet à chacun de démarrer une activité, que l'on soit demandeur d'emploi, étudiant, salarié, retraité.

Sur les 320 000 auto-entrepreneurs déclarés en 2009 (1 milliard d'euros de chiffre d'affaires et 200 millions de rentrées fiscales et sociales), un tiers sont des salariés. Le salarié devient entrepreneur. Nous réconcilions ainsi des classes trop souvent perçues comme antagonistes. C'est un statut de liberté, dans une société complexe qui souvent restreint les libertés individuelles. Cette liberté d'entreprendre est la clef de ce succès.

Concrètement, ça se passe comment ? Vous allez sur le site www.auto-entrepreneur.fr et vous y déclarez votre activité. Cela vous prend 10 minutes. Une semaine après vous recevez un numéro Siret. Et vous démarrez votre activité immédiatement. Si vous ne faites pas de chiffre d'affaires, vous n'acquittez aucune charge. Quand vous faites du chiffre d'affaires, un prélèvement forfaitaire est effectué, qui regroupe à la fois les charges fiscales et sociales. Cela rompt avec la création d'entreprise traditionnelle, où vous êtes obligé de payer l'Urssaf avant même d'avoir fait le moindre euro de bénéfice. Autre point, l'universalité du statut : il s'adresse à tous. C'est une idée qui vient de loin, tous les ministres des PME ont tourné autour sans y arriver. Nous y sommes arrivés et j'en suis heureux.

Voulez-vous une anecdote ? Un jour mon homologue québécois (Raymond Bachand, Ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec) m'a fait la confidence suivante : « Nous avons un statut identique au Québec, celui de travailleur autonome. Mais le vôtre est encore plus simple que le nôtre… Je crois que c'est la première fois dans l'histoire que les Français font plus simple que les Canadiens ! »

Lire la suite.

Site d'Hervé Novelli

Photographie : Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises, du Tourisme et des Services, lors d'une conférence sur le statut d'auto-entrepreneur dans les locaux de PriceMinister, le 15 janvier 2009. Licence CC Paternité 2.0, auteur PriceMinister

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte