Magazine Humour

C'est Lio, et il n'y a pas marqué la Poste

Par Spicynico

Bon, voilà, hier j'ai rien écrit, il a dû y en avoir quatre, dont deux qui s'appellent pareil en plus, qui me l'ont fait remarquer, ça fait rudement plaiz de voir qu'on manque à autant de monde.

Mais j'étais énervé aussi, alors j'ai rien écrit. J'ai acheté il y a trois semaines un pull chez Celio, je n'avais pas envie de l'essayer sur place parce qu'il fait chaud qu'il y a du monde qu'il n'y a pas de tabouret dans les cabines pour poser mes affaires que je n'ai pas envie de tout m'enlever pour juste essayer un pull.

Et arrivé chez moi, je le mets, il est trop serré et puis de toute façon je ne l'aime plus*.

Une première fois je retourne chez Celio en me disant que je vais le changer. Il y a bien un pull qui me plaît mais il n'y a pas ma taille. Il y en a un autre, je l'essaie, il ne me va pas, et en plus en l'enlevant je m'aperçois qu'il m'a foutu des pluches partout. Je me casse.

Une deuxième fois, ils avaient déménagé tout le magasin, je retrouve plus le pull que j'aimais bien, je demande, ils me disent de revenir dans l'après-midi parce qu'il est dans les cartons qui viennent d'arriver. J'ai pas que ça à faire je pars.

Une troisième fois, j'y retourne, pareil, il est dans les cartons.

Une quatrième fois, hier, ils ne l'ont plus qu'en noir et ne recevront plus de gris. Je veux pas le noir je veux le gris. Par contre il y en a un autre qui me plaît mais de nouveau il n'y a pas ma taille. Mais le jeune qui me dit ça il a un regard miam alors je suis un peu resté et j'ai fait un avoir. Chez Celio, tu peux faire un échange pendant un mois, mais un avoir est valable un an. C'est donc plus avantageux étant donné que j'y vais deux fois par semaine pour ne rien acheter, et à partir d'aujourd'hui pour le regard miam.

Après je suis allé à la Poste où la salope** guichetière m'a dit le plus naturellement du monde qu'ils ne pouvaient ni affranchir ni faire de facture. Ben là, je sais même plus à quoi elles servent les salopes guichetières à la Poste.

* Des fois en me relisant je me demande si je suis vraiment un garçon.
** Je barre, mais de toute façon je prends pas trop de risques ils sont tout le temps en grève***.
*** Oui, j'ai droit à ma minute bigard même si on n'est pas lundi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Spicynico 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog