Magazine Politique

Xavier Bertrand, c’est du lard ou du cochon ?

Publié le 17 mars 2010 par Pierre

Xavier Bertrand, c’est du lard ou du cochon ?Goret [nm] : 1. Petit cochon 2. Fig. et populairement. Petit garçon malpropre. (Littré)

THE GORET TOUCH

.

.

N°1. Attitude : je suis outré

Xavier Bertrand à Nicolas Totet :

« Vous ne trouvez pas que votre question est totalement déplacée et scandaleuse monsieur ? »

« Choqué, c’est très en dessous de ce que je ressens, là »
Xavier Bertrand, c’est du lard ou du cochon ?
.

N°2. Situation : je me suis fait botter le cul

Xavier Bertrand, c’est du lard ou du cochon ?
Sur France 2, dimanche soir :

Mélenchon « je suis content, il s’est pris une raclée, lui »

X. Bertrand : « ce n’est  pas une défaite, regardez l’abstention. »

Xavier Bertrand sur France Inter (mercredi matin) :

« Hier soir, dans toute la France, nous avons rassemblé plus de 10.000 personnes » alors que « les dirigeants du PS, des Verts étaient réunis dans des hôtels, dans des petites salles pour essayer de trouver un accord, un accord au forceps visiblement. »

.

N°3. Perspectives : Xavier Bertrand bouc émissaire ?

Xavier Bertrand, c’est du lard ou du cochon ?
Xavier Bertrand, « encadré » par Hortefeux à l’UMP, à l’issue des régionales ?

Question de Jean Jacques Bourdin (RMC, mercredi matin) : « Allez vous être le bouc émissaire ? »

Xavier Bertrand : « Vous savez, je ne pense pas avoir le physique d’un bouc émissaire ».

Après tout, c’est vrai, Xavier Bertrand a la Goret touch. What else ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines