Magazine Humour

keskispasse ?

Par Anaïs Valente

Ce matin. Gare de Namur. Un brasero. Et un concert. Une foule rouge et verte qui chante des airs connus (Santiano, en bel' petite gayole – oups je sais juste le prononcer, pas l'écrire).

Waaaaaaaaaw, c'est la fête ou quoi ?

Et bien non. C'est juste la révolte…

Moi je n'y connais rien en politique, je n'y connais rien en rien d'ailleurs, je l'avoue humblement. Je sais juste que c'est la foire ici depuis plus de 160 jours. Que c'est la foire en France aussi, où ils font grève depuis des jours. Et que ça risque de virer en foire d'empoigne.

Je sais juste que nos dirigeants chéris veulent bloquer l'index mais permettent toutes les débauches en matière de hausse d'électricité, gaz, mazout et essence, sans compter la bouffe. Tout augmente de façon démesurée. Or, je crois savoir (finalement je sais quelque chose) que l'index représente la variation du coût de la vie. Alors cherchez l'erreur… Comment eske c'est possip' de geler un index lié à des choses qui elles ne sont nullement gelées ? Comment eske c'est possip' que mon pain ait augmenté de 10 %, mon fromage de 20 % et mon salaire de 0,5 % ?

On dirait que la classe moyenne est sur la mauvaise pente, celle qui mène au seuil de la pauvreté. Est-ce bien raisonnable tout ça, Messieurs les dirigeants ?

Alors voilà quoi, y'a un brasero, y'a des chants, mais c'est pas la joie ici. Que nenni.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anaïs Valente 5263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog