Magazine Journal intime

Ma participation sur le tableau de Degas l'absinthe

Par Irène Pauletich

Voici ce que je pense à partir de la proposition de Juliette dans papier libre 

Elle boit

Elle boit pour oublier la perte de son bébé

Elle boit car son mari l’a quittée

Pour une autre femme plus gaie

Elle a rencontré son compagnon

Qui boit pour oublier qu’il a perdu son emploi

Qu’il ne parvient pas à en trouver un autre

Parce qu’il est trop vieux

Qu’il n’a pas les bons diplômes

Juste une vie entière d’expérience

Ensemble ils boivent

Ils oublient leur malheur

Qui revient pourtant inexorablement,

Inlassablement avec le matin

Alors ensemble ils déjeunent

Avec du vin et du saucisson

Ils veulent s’en sortir, arrêter

Mais le malheur n’est acceptable que quand ils boivent

Ensemble, ils décident de fuir

Fuir cet alcool qui les a détruit

Qui mange leur foie

Les a transformés en vieillards avant l’heure

Ensemble ils ont décider de fuir autrement

Et définitivement

Je dédie avec la permission de Juliette ce texte à Odile et Richard qui ont fui dans la mort leur manque de vivre, après avoir été détruits par l’alcool.

Irène


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irène Pauletich 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte