Magazine Humeur

Un décret scélérat contre les anciennes «gueules noires»…

Publié le 18 mars 2010 par Kamizole

manifestation-anciens-mineurs-17-mars-2010.1268915775.jpg

Je venais à peine d’écrire un article où je m’indignai que l’on eût supprimé la défiscalisation des indemnités journalières des accidentés du travail qu’en poursuivant mon investigation des Unes d’aujourd’hui je tombe sur le titre d’un article de Libération «Le gouvernement organise l’euthanasie des mineurs» dont l’amorce ne pouvait que m’inciter à y aller voir… «Près de 2000 personnes ont manifesté à Paris contre la suppression d’une partie de la gratuité des soins des mineurs, dont beaucoup sont malades de la silicose»… L’article étant très succinct, je suis allée sur Google à la recherche d’infos plus substantielles que j’ai trouvé sur Le Monde Les mineurs manifestent à Paris contre la suppression de certains avantages.

Or donc, le décret du 31 decembre 2009 supprime certains avantages dont bénéficiaient jusque là le personnel des mines : les transport en ambulance vers un professionnel de santé ainsi que la prise en charge des dépenses de transport et d’hébergement liés aux cures… Le pouvoir a beau dire qu’il s’agit d’un alignement sur le Régime général et que les anciens mineurs en “affection de longue durée” ou en maladie professionnelle continueront de bénéficier de tous les avantages liés à ces régimes. Voire ! ils deviennent peau de chagrin pour les assurés du Régime général. De surcroît, la gratuité des médicaments ne sera plus systématiquement accordée en dehors des 63 pharmacies minières – la plupart étant situées dans le Nord-Pas-de-Calais…

Ensuite de quoi, étonnez-vous que Marine Le Pen – qui a pris bien entendu fait et cause pour les mineurs : elle se présente aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais où elle est solidement implantée à Hénin-Beaumont – fasse un tabac au premier tour de l’élection régionale… Sarko, Fillon et toute la clique de l’UM/Posture lui apportent tout sur un plateau !

Mais avouez qu’il y a bien de quoi s’indigner. Le régime particulier des mineurs était lié à l’extrême pénibilité du métier ainsi qu’au risque non négligeable de silicose, maladie extrêmement invalidante sur le plan respira-toire. Qui plus est, les mineurs payaient des cotisations plus élevées selon le témoignage d’un ancien mineur. La plupart entraient à la mine à 14 ans et n’en ressortaient qu’à l’âge de la retraite… sinon les pieds devant : les coups de grisou et les accidents ne manquaient pas.

Si le général de Gaulle a institué ce régime particulier à la Libération c’est également parce qu’il fallait attirer des mineurs qui par leur travail ont largement contribué au redressement industriel et économique de la France d’après-guerre. Parce que le charbon ne servait pas seulement au chauffage mais également, lié au minerai de fer, à la sidérurgie. Les «trente glorieuses» eussent été impossibles sans leur travail.

veuves-femmes-mineurs-17-mars-2010.1268915882.jpg
C’est d’autant plus mesquin qu’il reste très peu de mineurs en activité (une centaine) et que s’agissant des retraités et de leurs épouses ou des veuves – qui demandent une revaloris-ation des retraites et pensions de reversion – il eût suffi d’attendre que les derniers bénéficiaires - il resterait 180.000 affiliés au régime des mines – soient morts. A moins que les priver de soins n’ait pour but d’accélérer leur trépas ?

La plupart des commentaires de l’article du Monde sont assez critiques envers le gouvernement. Mais il faut toujours un ultralibéral borné pour ramener sa fraise !

Il a de la chance de ne pas indiquer son nom –je ne l’aurais pas divulgué, je suis féroce mais pas à ce point… - mais seulement Armentières 59280, preuve qu’il connaît le plat pays minier. Je vous livre son message dont vous admirerez la subtile connerie : «Au moment où les pauvres veuves du commun des mortels doivent payer toujours plus sans être remboursées par la Sécu, pourquoi faudrait-il que ces privilégiés de la mine soient mieux indemnisés ? C’est honteux qu’ils ne sentent pas leur devoir de solidarité nationale envers ceux qui sont les vrais cotisants. Alors qu’ils ont le logement en cité minière gratuit et avec un potager sans frais ! Encore un coup de grisou qui s’est perdu pour rien».

C’est même pire que con – à moins que ce ne fût de la provoc ? – c’est méchamment dégueulasse pour les mineurs morts lors des terribles coups de grisou pour que nous puissions avoir chaud.

.

Crédit photo mineurs dans l’ascenseur

mineurs.1268915933.jpg


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte