Magazine Blog

30 000€, le prix de 3 vies ?

Publié le 21 novembre 2007 par Musaraign

Cela pourrait passer pour un fait divers mais il n'en est rien. S'arrêter au seul suicide collectif ? C'est encore trop peu.

Alors quoi ? Lorsque j'apprends ce matin qu'une famille de libraires marseillais s'est suicidée deux jours plus tôt car elle ne supportait plus le poids des dettes (30 000€ ?), des responsabilités et la maladie qui touchait cette mère, je suis consterné... C'est notre société toute entière qui est malade, sourde qu'elle est à la détresse de certains, là, juste à côté.

Quelles sont les raisons assez fortes ou assez justes pour entraîner pareil geste, pareille accumulation de souffrances, d'incompréhension, de désespoir au fond ? Comme s'il pouvait s'agir là d'une solution.
Mais personne n'a rien vu, rien. Ils étaient simples, humbles, ne demandaient qu'à travailler et à vivre après tout.
Alors quelle est cette société capable d'oublier des laissés pour compte ?  Cette société si aveugle qu'elle oublie certains des siens sur le chemin ? A quelle époque vivons-nous ? Est-ce ça une société civilisée ? Une société à l'orée du XXIème siècle ?

Cette histoire est une horreur d'imbécilité collective, d'égocentrisme et de nombrilisme. La France est comme ça.

Leur geste sera sans doute bien vite oublié, tout occupés que nous sommes à nous préoccuper de nos propres soucis.
Mais que valent-ils à côté du prix de 3 vies ?

Je suis consterné...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Musaraign 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte