Magazine Asie

Un renard à Shanghaï : partie 3.

Publié le 19 mars 2010 par Huohuli

Se rendre au Yu Garden c’est bien, mais encore faut-il avoir un moyen de locomotion pour y aller, si on habite pas à côté. Lors de mon séjour à Shanghaï, j’ai principalement utilisé quatre moyens de transport : mes pieds, le taxi, le métro et le pousse-pousse.

Étant donné que tout le monde sait en quoi consiste la marche, je vais plutôt m’attarder sur les trois autres moyens de locomotion.

Commençons par le métro.

Un renard à Shanghaï : partie 3.

Étant donné que j’habite une grande agglomération, je n’avais pas d’ »attente » particulière vis-à-vis du métro de Shanghaï. Bon je dois dire que le métro me semble ridicule comparé à celui de Paris, mais après vu celui-ci de Shanghaï, tous les métros européens me paraissent bien en-dessous. Le métro qui dessert la ville est trèèèèèès grand (vous voyez le fond de la photo vous? ^^), propre, assez bien conçu, coloré. Bref, parfaitement adapté à la Chine. Un grand avantage aussi : la grande majorité des panneaux dans les stations sont en chinois et en anglais, ce qui permet de ne pas se perdre dans ce réseau digne d’une fourmilière.

Malgré ses nombreux avantages, le métro ne dessert pas toute la ville, et il faut donc parfois faire appel aux…voitures turquoise!

Un renard à Shanghaï : partie 3.

Il existe plusieurs compagnies de taxi à Shanghaï. Ne connaissant pas leurs noms, j’avais pour habitude de les nommer en fonction de leur couleur. Et la couleur associée aux meilleurs taxis était pour moi la couleur turquoise. Je dois cependant dire que je n’ai eu qu’une fois un problème avec un chauffeur (d’un taxi couleur bordeaux) qui ne voulait plus nous emmener au lieu indiqué C.B. et moi-même, et qui nous a largué au milieu de nul part. malgré cela, c’était toujours un plaisir de prendre un taxi, les chauffeurs étant très sympathiques pour la plupart, et faisant de leur mieux pour comprendre nos babillages en chinois!

Et enfin, le dernier moyen de transport que j’ai utilisé durant mon voyage : le pousse-pousse. Tracté par un vélo ou une mobylette, ils parcouraient les rues par dizaines.

Un renard à Shanghaï : partie 3.

Vraiment le moyen de transport le plus sympa! Il permet d’éviter la circulation, de visiter les petites ruelles qu’emprunte le conducteur pour gagner du temps, et surtout de profiter du paysage. Bien sûr, il est à réserver pour les courtes-moyennes distances à l’échelle de la ville, surtout si l’on est tracté par un vélo!

Un autre avantage que j’ai trouvé aux transports publics de Shanghaï : la même carte magnétique suffit à prendre le métro, le taxi, le bus ou le ferry. Pas besoin de s’embêter avec 4 cartes différentes ou des tickets!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Huohuli 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog