Magazine Médias

The Pacific- part 1

Publié le 22 mars 2010 par Cybellah

Synopsis: Robert Leckie et la première unité des Marines débarquent à Guadalcanal et participent à la Bataille de Tenaru.
La première chose qui m'a frappé dans cette série c'est cette différence de couleurs par rapport à Band Of Brothers. Là où tout était relativement gris en Europe, on est dans un environnement beaucoup plus vert et coloré dans le Pacifique, le contraste est saisissant.

Cette partie de la guerre 39-45 est assez différente de celle qui se passe sur le front européen. Pour illustrer ça, on nous offre un débarquement......qui n'a rien a voir avec celui qu'a pu être celui de Normandie. pacific9.jpg
Mais quand les choses comment enfin à bouger et qu'ils rencontrent les premiers soldats japonaisThe Pacific- part 1
pacific1.jpg
ça y est on a compris qu'on est en guerre....
pacific-2.jpg
....A l'image de cet acte de barbarie,propre à toute guerre, avec les soldats qui s'amusent à torturer un japonais, pacific4.jpg
avant qu'une âme charitable (qui va vite devenir un de mes chouchous à mon avis) décide de mettre fin à ses souffrances ridicules et lui tire une balle dans le coeur. pacific-3.jpg
pacific5.jpg
Cette âme charitable, justement, porte le (hélas ridicule) nom de Bob Leckie, et cet épisode lui est un peu plus particulièrement consacré. En effet c'est le premier personnage que l'on rencontre au début de l'épisode. pacific7.jpg
Et il est très vite présenté comme quelqu'un d'apprécié par ses compagnons et très cultivé, et de ce fait, particulièrement lucide par rapport à la guerre:

Ce grand engagement pour Dieu et le pays nous a amené dans un paradis tropical. Comme dans les livres de Jack London, Les "terribles îles Salomon". C'est un vrai jardin d'Eden. La jungle cache autant de beauté que de terreur. Le plus horrible est l'homme. Nous avons rencontré l'ennemi et rien appris de lui. J'ai cependant appris quelques choses sur moi. Certaines choses qu'un homme peut faire à un autre homme éteignent l'âme. C'est une chose de s'en remettre à Dieu, mais c'en est une autre de s'en remettre à soi-même".

Lettre de Bob Leckie à Vera




Par contre, contrairement à Band of Brothers, on ne devrait pas suivre une seule compagnie de marines, mais à priori plusieurs individus particuliers et leur compagnie, par extension. Cela devrait donner une vision plus globale du conflit et c'est plutôt pas mal comme idée.

Cet série commence donc doucement, en introduisant ses personnages sans pour autant les faire tous entrer en action.
Le seul problème avec les intrigues de guerre est que sous leurs tenues identiques de soldats, la boue et le sang sur le visage, il est n'est pas toujours évide ntde reconnaître tous les personnages qu'on n'identifient pas encore tous les uns des autres.
Cependant, je dois dire que ce premier épisode est très réussi et devrait faire de cette série, au final,  la digne suite de Band Of Brothers.




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cybellah 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte