Magazine Rugby

Présentation de Julien Szostak, consultant Frogs

Publié le 23 mars 2010 par Tesco77
Présentation de Julien Szostak, consultant Frogs
Chers amis de Frogs-in-NZ, bonjour !
Je me présente, Julien, je vis en Nouvelle Zélande avec ma compagne Ludivine depuis bientôt 2 ans et voici notre aventure.
Depuis toujours, je suis un passionné de rugby. A 5 ans j’ai pris ma première licence dans le petit club de Saulieu, ma ville natale en Bourgogne et à ce jour je reste toujours un de ces fadas qui consacre une grande partie de son temps sur les terrains où la balle ovale est reine !
Mais aujourd’hui, je ne suis plus joueur, et non ! A 14 ans je me suis tourné du « coté obscur » du rugby puisque j’ai commencé à arbitrer. Alors ne me demandez pas les raisons exactes de cette vocation, on m’a juste demandé d’arbitrer un match d’entraînement un jour et ca m’a tout de suite plu.
En France j’ai gravi les échelons de l’arbitrage tout doucement et patiemment avec en ligne de mire... arbitrer le Top 14 (le haut niveau en France pour les novices).
Tout en poursuivant ma carrière d’arbitre j’ai quand même étudié en parallèle, et le cours de la vie nous a guidé, Ludivine et moi en Suisse.
Nous étions parfaitement bien installés mais afin de mieux progresser nous avions besoin de parler anglais, voilà pourquoi, à partir de 2005, nous nous sommes tournés vers la NZ. Le choix de ce pays a été fait par rapport au rugby bien sûr !
En 2007, après 2 ans de recherche d’un travail pour nous expatrier sur cette belle ile, nous commencions à nous décourager et puis finalement nous nous sommes décidés à mettre les voiles, sans boulot ! Cette même année, après 6 ans d’attente, les dirigeants du rugby français m’ouvraient enfin les portes du niveau professionnel en m’offrant une place d’arbitre en ProD2. Proposition que j’ai donc dû… repousser.
Et c’est ainsi qu’en avril 2008, Visa VVT en poche nous sommes arrivés à Auckland, accueillis par un dirigeant d’un club de rugby que j’avais arbitré 8 ans auparavant en France à l’occasion d’un tournoi international. Très vite, nous avons cherché du travail et 3 semaines après notre arrivée, nous avions notre appartement et un boulot à temps plein chacun. Certes, nous avons dû faire énormément de concessions, Ludivine est passée de juriste à femme de ménage et moi de technicien ambulancier à jardinier… Bref beaucoup de sacrifices professionnels pour assouvir cette passion de l’arbitrage.
Malgré mon équivalence de diplôme, il m’est impossible pour moi de travailler dans le monde des ambulances ici, le recrutement ne se fait que parmi les résidents NZ (visa coûtant trop cher pour nous étant donné que nous comptons rentrer fin 2011).
Aujourd’hui, nous travaillons tous les deux dans une boulangerie Française située au nord d’Auckland. Nous avons réussi à avoir un visa de travail de 3 ans et demi ce qui nous permet de rester en NZ jusqu'à la fin de la coupe du monde 2011.
Et le rugby ? Du coté de l’arbitrage, aucune déception ! 2 jours après notre arrivée je rencontrais les dirigeants de la province du North Harbour et 2 jours plus tard j’arbitrais mon premier match en NZ. Depuis ce jour mon évolution ne cesse de continuer. Je me suis classé arbitre numéro 3 de la province (qui compte une centaine d’arbitres). Je suis régulièrement sollicité pour assister les arbitres du Super 14 ou du championnat professionnel néo-zélandais. Pour les novices en rugby, je suis sur le bord de touche avec mon petit drapeau ou alors je brandis une belle pancarte au dessus de ma tête pour signaler qu’un joueur est remplacé.
Certes, je préfère être arbitre de champs (celui avec le sifflet dans la bouche au milieu du terrain), mais les dirigeants NZ sont méfiants et avoir leur confiance est difficile, alors je progresse doucement. Cela dit, ma position me permet donc de vivre le Super 14 au cœur de l’action, de rencontrer des personnalités mondiales du rugby et voila pourquoi je me joins à l’équipe de Frogs-in-NZ. Ainsi tout au long de la saison, je ferai mon maximum pour vous expliquer comment fonctionne le rugby ici.
Alors si vous avez des questions pour les fans de rugby, ou même ceux qui aimeraient savoir comment transformer un VVT en visa de travail de presque 4 ans, je ferai mon maximum pour vous répondre !
A bientôt !
Julien
http://www.frogs-in-nz.com/Voyages/Catalogue/Rugby-2011/Actualites/Sur-la-route-de-la-Coupe-du-Monde-2011-recits/Presentation-rapide-de-l-evenement-et-des-consultants-Frogs

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tesco77 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines