Magazine France

Régionales 2010 : Déclaration de Martine Aubry

Publié le 23 mars 2010 par Ps76

ps-aubry-voeux-aux-francais-2010-parti-socialiste-ps761Les Français ont donné ce soir (21 mars 2010) une victoire sans précédent aux listes de la gauche rassemblée.

Je veux féliciter tous les Présidents de Région : ce résultat, c’est leur bilan et celui celui des équipes qu’ils ont animées et qui ont permis cette victoire. Je veux saluer tous nos partenaires de gauche et de l’écologie.

Je veux au nom du Parti Socialiste remercier les Françaises et les Français qui nous ont fait confiance.

Je voudrais leur dire que ce soir, plus que jamais, nous sommes attentifs à leur message, à leurs inquiétudes mais aussi à leurs espoirs. Nous recevons cette victoire avec responsabilité.

- Dans ce moment d’inquiétude, de souffrance et d’une crise qui dure et qui rend la vie toujours plus dure, les Français ont fait le choix de régions de gauche qui les protège, et améliore leur vie quotidienne.

Dès demain nous serons au travail dans les Régions.Nous tiendrons nos engagements pris pendant cette campagne pour l’emploi, pour l’avenir de nos jeunes, pour accompagner les PME, soutenir les agriculteurs, mais aussi bien sûr pour développer les logements, l’accès à la santé, les transports et protéger l’environnement. Les Régions ne perdront pas une minute face à l’urgence économique, sociale et environnementale.

- En votant, mais aussi pour beaucoup en s’abstenant, les Français ont également exprimé leur rejet de la politique du Président de la République et de son gouvernement.

Ils ont sanctionné une politique injuste de cadeaux fiscaux pour les plus privilégiés au détriment de l’emploi, de la lutte contre le chômage et du pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

Ils ont fait part de leurs graves inquiétudes sur l’avenir de l’éducation nationale, de l’hôpital public et de manière générale l’ensemble des services publics.

Ils ont exprimé leur refus des aides accordées aux banques sans contreparties, alors même qu’on abandonne les PME, les artisans et les commerçants, et que rien n’a été fait pour empêcher les licenciements abusifs.

Ils ont dit non à l’exploitation des peurs par le gouvernement. Ils ont aussi dit leur souhait d’une France rassemblée autour des valeurs de la République.

Alors, je le dis, les Français ont parlé, il faut qu’ils soient entendus. Et les entendre, ce soir, c’est changer profondément de politique.

- Les Français se sont aussi adressés à la gauche. Ils attendent de nous des propositions, ils attendent une gauche de projet.

Notre devoir, c’est de répondre à leurs attentes. Une attente de vérité, de sincérité, d’honnêteté. L’attente d’un autre modèle de développement, d’une autre économie, d’une autre société plus fraternelle, plus juste, plus durable, plus humaine.

- Et puis ce que je retiens, c’est que les Français nous aiment unis. Ces élections régionales ont mis le joli mot d’union au cœur de la gauche. L’Union, c’est le respect des idées de chacun, l’ouverture aux idées des autres, et la solidarité pour tous. La gauche solidaire qui renoue avec les Français –beaucoup nous l’ont signalé ces derniers jours- en ce premier jour de printemps, doit se consolider et s’étendre.

Ce vote est pour la gauche un encouragement mais aussi une exigence. Celle de reconquérir pleinement la confiance des Français.

Celle de répondre à l’espoir d’une France plus juste qu’ils attendent. Nous y mettrons toute notre énergie, je m’y engage.

Je vous remercie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte