Magazine

L'ère du prono

Publié le 23 mars 2010 par Didier54 @Partages
L'ère du pronoJ'ai pas mal cherché, hier. Sur le net. Des analyses relatives aux régionales.
Je veux dire, des analyses qui ne soient pas soit issues du journalisme sportif, soit nourries d'autre chose que de, et maintenant, il va faire quoi le président. Ben pas franchement trouvé.
J'ai cherché des articles me parlant des régions, par exemple. Un lendemain de régionales, pourquoi pas. J'ai cherché des informations m'aidant à lire ce scrutin.
Mais je suis couillon.
C'est vrai qu'elles n'intéressent personnes, les élections intermédiaires, comme ils disent.
Les habitants, la vie, tout ça : aucun intérêt.
Tous ont les yeux rivés sur 2012.  Tous narrent les péripéties de telle ou telle écurie. Tous évoquent telle personne qui a dit ceci de telle autre, ou cela, et que ça se divise, et que ça...
Cacophonie des ragots.
Pronos, surtout.
En ces temps creux, il faut faire du pronostic. Alors la meute s'est jetée sur la suite, tout de suite la suite, sans transition. En l'occurrence le "remaniement".
Quels ministres vont sauter ? Lesquels vont rester ? Etc. C'étaient cela, les questions. On ne se les pose pas, mais ils se les posent. Alors on bouffe les réponses. Qu'ils n'ont pas.
Je me demandais qui de l'oeuf ou de la poule. Le président et sa cour, les médias. Qui précipite qui ? Qui fait accélérer qui ? Qui déforme le miroir ? Ce ne seraient pas pour partie nos vies derrière tout ça, sans doute que ça me ferait marrer.
Comme ça va vite, j'observais, parcourant articles divers et variés sur sites divers et nombreux. De toutes obdédiences.
Comme la vie "politique" ainsi présentée est devenue effectivement sans intérêt. Comme les idées sont remises au placard.
Comme les débats sont plombés.
Comment ne pas comprendre les abstentionnistes. Sans les adouber, bien sûr.
Je vote pour mon maire et pour le président de la république, disait un témoin. Le reste, j'y comprends rien, je ne sais même pas à quoi ça sert.
Tout ceci est important. Mais n'a plus d'importance. On s'en mordra les doigts.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte