Magazine Info Locale

EXPULSION. L'étudiant en sciences de l'université de La Rochelle a refusé d'être renvoyé en Chine.

Publié le 22 mars 2010 par Blanchemanche
http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/la-rochelle/article/904711/mil/5851618.html
Il a été présenté devant un juge Tao Shi reste détenu.
Actuellement détenu dans le centre de rétention de Toulouse-Cornebarrieu, Tao Shi, 28 ans, a été entendu, hier, par un juge des libertés, en présence d'un avocat fourni par la Cimade (Comité inter-mouvements auprès des évacués) comme 11 autres étrangers. Tous ont été maintenus en détention en attendant un vol disponible pour la Chine.
Au-delà d'un délai de quinze jours, il devrait à nouveau être présenté devant un juge. Arrêté vendredi matin, à la préfecture, il était venu « naïvement » régulariser sa situation, suite à un courrier recommandé.
Hier, une délégation de quatre enseignants de l'université de La Rochelle a été reçue par Nadine Monteil, directrice des activités réglementées et des libertés publiques, afin de modifier la décision du préfet d'expulser Tao Shi du territoire.
Relations internationales
Forte d'une pétition d'environ 500 signatures, la délégation a rappelé la bonne foi et la situation « kafkaïenne » dans laquelle a été plongée Tao Shi en fin de semaine dernière. La préfecture évoque le parcours compliqué de l'étudiant chinois et explique que la balle est désormais dans le camp de la justice.
Cette situation intolérable pour certains enseignants a justifié, hier, un vote à l'unanimité d'une motion lors du conseil des études et de la vie universitaire, afin de mobiliser l'ensemble de la faculté et de demander la libération de leur étudiant. Ainsi, Claude Braud, professeur d'anglais et représentant du Snes Sup, soutient que « tout étudiant a droit à l'erreur dans son orientation mais, apparemment, les étudiants étrangers encore moins que les autres ». Laurent Augier, également enseignant, précise qu'une telle expulsion pourrait bien ternir non seulement l'image de la faculté rochelaise mais aussi la réputation de l'université française et l'accueil des étudiants français en Chine.
Hier vers 18 heures, près d'une soixantaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture afin de maintenir la pression et de soutenir le jeune ressortissant chinois mais également l'étudiant rochelais.
Auteur : Raphaël Burgos Mardi 23 Mars 2010
larochelle@sudouest.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog