Magazine

18 ans!

Publié le 23 mars 2010 par Antoine Dubuquoy

Ma fille aînée a 18 ans aujourd'hui. C'est ouf', non? 18 années qui ont passé à une vitesse folle. 18 année qui te font passer (pour résumer en quelques mots) des bronchiolites à l'inscription en Fac de Droit. De l'apprentissage du roller au Bac. Où tu passes d'Henri Dès à AC/DC. De "Pan pan pan qui est-là? C'est la p'tite Charlotte" à "I'm on a Hiiiiigh-way to Heeeeeell"! Dingue. Et le pire - ou le meilleur - c'est que ces années, on ne les a pas senti passer. Certes, si on jette un coup d'oeil à des albums photos, on a le scalp un peu plus gris, le ventre un peu moins plat (quoique...). Mais l'esprit toujours gamin. Même si la première sortie en boîte de ta fille te fait enterrer ton adolescence en grande pompes, avec un gros coup de massue dans la tronche. 18 ans. Pour moi, c'était hier. Avant-hier, à la rigueur. 18 ans. A 18 ans, on considérait les plus de 30 ans comme des vieux. Ca doit toujours être le cas. Mais à 45, on s'en fout. Parce qu'on est encore à peu près sûr d'être immortel. A 18 ans on est immortel. C'est une certitude. On va bouffer le monde, la vie. On va construire. Sans avoir l'impression de le faire. A 45, on regarde en avant, on essaie de ne pas pontifier. On se dit qu'avant, c'était différent. Pas mieux. A 18, l'horizon est dégagé. C'est beau, non?

Biz ma poulette. Bel Anniv'!

Enjoy!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog