Magazine Société

Triste Église

Publié le 18 janvier 2010 par Réverbères
Triste ÉgliseAinsi donc, André-Mutien Léonard est le nouvel archevêque de l’Église de Belgique. Finalement, cela n’a rien de très étonnant. On sait bien que la nomination de Benoît XVI comme Pape ne pouvait que signifier une volonté de promouvoir une doctrine pure, dure et rigide.
Personnellement, je fais remonter cette tendance bien plus loin. En 1978, le Pape Paul VI meurt. Il est remplacé par Jean-Paul Ier. Pour beaucoup (j'en étais), l’arrivée de cet homme simple et ouvert à la tête de l’Église était synonyme d’espoir : celui d’avoir une Église proche de ses fidèles, en prise avec la réalité, et surtout au service de l’homme. Pas de chance : Jean-Paul Ier décède un mois plus tard, ce qui permettra à Jean-Paul II d’arriver au pouvoir et d’y rester longtemps.
D’aucuns ont vu en cet homme un saint. Je reconnais qu’il avait un certain charisme, mais il a surtout éloigné l’Église de ce pourquoi elle existe : l’amour ! La « doctrine » est petit à petit remontée comme élément fondamental. Quel paradoxe quand même : l’Église devrait normalement relayer le message de Jésus-Christ ! Message simple : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Voilà qu’on nous parle de morale, de rigueur, de souffrance et patati et patata.
J’ai été élevé dans la religion chrétienne. Sans doute même, fondamentalement, suis-je encore chrétien, tant le message du Christ me semble évident et complet dans sa simplicité et son humilité. Il y a longtemps que je ne me reconnais plus dans l’Église catholique et son discours ampoulé et hypocrite.
Que ce soit Léonard ou un autre qui devienne Primat de Belgique, ça ne change pas grand chose pour moi. Cependant, je suis convaincu que, dans le monde actuel, cela ne fera que détourner pas mal de personnes d’un message d’amour pourtant merveilleux. Est-ce vraiment de cela dont l’Église a besoin ? Ce n’est pas à moi d’apporter réponse à cette question, mais je me dis quand même qu’on peut s’attendre à un gâchis spirituel. Or, il me semble aussi que ce dont les hommes et les femmes ont besoin aujourd’hui, c’est bien de spiritualité. Pas de doctrine. Mais simplement d’un peu de lumière…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Réverbères 3169 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine