Magazine Société

Les robots : le nouveau défi de l’économie

Publié le 23 mars 2010 par Vincentpaes
Les robots : le nouveau défi de l’économie Comment produire plus, mieux et pour moins cher ? La question paraissait sans réponse. Pourtant, année après année, la recherche a fait émerger la solution : les robots. Aujourd’hui, ces machines sont présentes dans presque toutes les usines. Ces machines peuvent produire jour et nuit. Et ne risquent pas de se mettre en grève. Bref, des employés modèles. Le rêve de tout patron.

Pourtant, l’économie française est en retard dans ce domaine. La France compte trois fois moins de robots que l’Allemagne. L’Hexagone ne représente que 10 % du parc des robots en Europe, contre 18 % pour l’Italie. Et l'écart est encore plus important si l'on exclut l'automobile des calculs. Pire encore, les robots français sont plus âgés : 17 ans en moyenne contre seulement 10 outre-Rhin.

Comment expliquer un tel retard ? Les PME ne sont pas assez sensibilisées à ce sujet. Résultat, le coût envisagé par un tel investissement est vite perçu comme négatif. D’autant plus, que la rentabilité d’un tel projet est difficilement calculable. La France manque également de sociétés capables d’accompagner les nouveaux utilisateurs de robots.
Après l’industrie, les services Pour faire face à ces difficultés, le Symop, le syndicat des entreprises de technologies de production, a préconisé, dans le cadre des états généraux de l'industrie, la mise en place d'un outil d'aide au diagnostic afin d’accompagner les PME dans ces démarches. Cette mesure trop coûteuse n’a pas été retenue par le gouvernement. Les professionnels de la machine-outil devront se contenter d’une prime à la robotisation d’un montant de 200 millions d’euros. Maigre butin.

Pourtant, avec le vieillissement de la population, l’enjeu est essentiel. Au Japon, les robots seront rapidement amenés à s’emparer des emplois liés au service. Les premiers prototypes de robots serveurs fonctionnent déjà. Ils devront faire leur apparition dans la vraie vie d’ici moins de dix ans. Ils pourront même s’occuper des personnes âgées. La science-fiction n’est plus si loin.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine