Magazine Côté Femmes

J'ai lu ... Les larmes de Tarzan de Katarina Mazetti

Publié le 23 mars 2010 par Crazyviolette
J'ai lu ... Les larmes de Tarzan de Katarina MazettiAprès avoir dévoré "Le mec de la tombe d'à côté", du même auteur, je me suis empressée d'acheter "Les larmes de Tarzan".
Pour celles qui veulent en savoir plus sur "Le mec de la tombe d'à côté", je vous redirige vers le post de Deedee : ICI.
Ce qu'en dit l'éditeur :
Elle, c’est Mariana, mais leur rencontre fut assez fracassante pour qu’il la surnomme Tarzan. Lui, il s’appelle Janne, pour de vrai. Mère célibataire, elle élève seule deux enfants, caresse le souvenir de leur fantasque père évaporé dans la nature et tente de nourrir sa petite famille malgré des fi ns de mois asphyxiantes. Lui, il roule en Lamborghini, papillonne sans s’engager avec de jeunes femmes forcément cadres, élégantes et dynamiques, et déteste que des marmots salissent les sièges en cuir de sa voiture de sport.
Ces deux-là peuvent-ils s’aimer ? Et si, malgré l’abîme qui les sépare, ils s’attachent l’un à l’autre, sauront-ils vivre une relation décomplexée qui fera fi des conventions et des barrières sociales ? Après l’immense succès du Mec de la tombe d’à côté, Katarina Mazetti met en scène un nouveau couple loufoque et improbable pour mieux brocarder les injustices sociales et rire de l’éternelle guerre des sexes dans un roman enlevé, drôle et caustique.
Ce que j'en ai pensé :
Tout d'abord, ce livre est composé de chapitres courts -ce qui était déjà le cas du mec de la tombe d'à côté"-, dont le narrateur change : Tarzan, Janne, les enfants.
Au début de la lecture, j'étais un peu déstabilisée par le fait qu'on retrouve parfois le même narrateur plusieurs chapitres d'affilé (contrairement à l'autre), et par les chapitres contés par les enfants.
Mais au fil des pages, je suis littéralement devenue accro, et j'ai même réussi à le finir alors qu'en période universitaire, j'ai généralement du mal à suivre un livre...
C'est l'histoire d'une rencontre improbable entre un riche entrepreneur et une femme plus agée, élevant seule ses deux enfants et sans le sou. Je n'en dirai pas plus, mais voilà la trame.
Ce livre est très frais. Ce n'est pas de la grande littérature, mais on prend beaucoup de plaisir à lire cette histoire.
En somme, un roman sans prétention, drôle, et agréable.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Crazyviolette 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine