Magazine

Shutter Island

Publié le 23 mars 2010 par -

Difficile de parler de Shutter Island sans ne rien vous révéler ! Je vais donc y aller doucement…

Nous somme en 1954, le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l’île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L’une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu…

Voilà le décor est planté, je ne vous en dirai pas plus, le reste, ce sera à vous de le découvrir. Pourquoi ? Parce que ce film à la mauvaise tendance à devoir ne pas être raconté, vous aussi vous devez vous faire surprendre ! Je ne dirais donc rien de plus sur l’histoire, si ce n’est que la forme prend beaucoup plus de sens que le fond

Parlons donc des acteurs et de la réalisation. A la caméra on retrouve un certain Martin Scorsese. Dans un contexte est assez particulier : un hôpital psychiatrique sur une ile en pleine tempête, il réussi haut la main à nous plonger dans une ambiance pesante. Les plans sombres se succèdent presque sans répit mais sans devenir stressant. La musique est bien adaptée, elle accentue ou au contraire atténue les séquences suivant les besoins. La réalisation finale donne un film prenant et peu stressant. C’est un plaisir de se laisser prendre dans l’histoire.

Le rôle principal a été confié à Leonardo DiCaprio. La réalisation fait qu’on ne voit presque lui ce qui contribue à nous plonger dans l’histoire. Son personnage, Teddy Daniels, évolue au fil de l’histoire et DiCaprio s’en sort avec les honneurs pour ce rôle assez complexe. Les personnages secondaires sont également excellents et, malgré que l’on ne les voit pas souvent à l’écran, influent énormément sur la complexité du personnage principal et de l’histoire en général.

Pour conclure, Shutter Island est un très bon film. J’étais relativement perplexe en entrant dans la salle, car les films sombres ne m’enchante guère, mais je dois avouer ma très bonne surprise ici !

Ma note : 4/5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


- 48 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte