Magazine Asie

Apprendre en Chine et apprendre en France

Publié le 23 novembre 2007 par Nacene
Book Series 2 

Il me semble qu’il y’a une différence entre « apprendre » en France, et je dirai en occident, et apprendre en Chine. Ça s’en ressent même dans le vocabulaire utilisé. Face à une leçon, disons importante, un professeur en France vous dira :

- Attention, il faut bien comprendre/saisir  la règle/le concept/la logique/le fonctionnement

Bizarrement (pour nous) un professeur Chinois ne va pas parler de comprendre, mais de se souvenir :

- Attention, il faut bien se rappeler/se souvenir/mémoriser la leçon.

Il arrive  à ma prof de chinois d’être surprise de me voir utiliser une tournure, une règle, quand dans le même temps je lui dis que je ne la comprends pas ! Cela lui parait un peu absurde. Comment puis-je l’utiliser alors ? En fait, je ne l’utilise pas, ce qui sous-entendrait que la maîtrise, mais je l’applique.

Il en résulte deux systèmes d’éducation totalement différents dans la forme. En posant un regard manichéen, je dirais que le savoir en Chine c’est connaître, le savoir en France c’est comprendre.

J’avoue, je pense que la méthode française est meilleure. Mais c’est aussi elle qui m’a (dé ?)formé, alors mon regard ne peut être neutre. Certains chinois soutiennent qu’en France, on apprend que du vent, que c’est trop facile.

Crédit photo : Steve Woods (Stck.Xchng) 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nacene 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte