Magazine Politique

L’Europe de l’Enseignement supérieur et de la recherche au point mort

Publié le 25 mars 2010 par Monthubert

Paris, le 24 mars 2010

Communiqué de Bertrand Monthubert, secrétaire national à l’Enseignement supérieur et à la Recherche et de Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national aux relations internationales

Une décennie après leur lancement, le processus de Bologne et la stratégie de Lisbonne sur la construction de l’espace européen de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont conduit à un échec.

Le processus de Bologne promettait de favoriser la mobilité des étudiants et des chercheurs pour construire une Europe du savoir renouant avec sa tradition historique et se projetant dans l’avenir.
La réalité est tout autre : un effort de Recherche qui stagne, des réformes universitaires menées sans concertation qui sèment la colère dans toute l’Europe, en France mais aussi en  Autriche, en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Grèce.
Le choix d’un processus intergouvernemental et la soumission au dogme libéral ont conduit au désastre : plutôt que de favoriser les coopérations nécessaires entre institutions et chercheurs, les politiques européennes de l’enseignement supérieur et de la Recherche n’ont eu de cesse de les mettre en concurrence, fragilisant encore plus de nombreuses institutions et rompant avec les valeurs académiques. A l’ambition initiale de la devise européenne  « Unis dans la diversité » s’oppose maintenant au nom d’une supposée efficacité « Concurrents dans l’uniformité ».  La Méthode Ouverte de Coordination, ossature du processus de Lisbonne, n’a pas non plus tenu ses promesses : où sont les 3% du PIB que chaque Etat membre était censé allouer à la R&D ? La France est exemplaire dans l’échec : depuis 2002, la part du PIB consacrée à la recherche a chuté de 10%. Aujourd’hui, elle atteint tout juste les 2%.
Pourtant, et même si elle reconnaît partiellement l’échec de la politique qu’elle a conduite, la Commission Barroso refuse d’en remettre en cause le bien fondé et reste sourde aux arguments. Elle persiste, tant dans sa méthode obtuse que dans ses buts purement économiques. Le triptyque pour les 10 ans à venir : L’Education pour l’employabilité, l’Innovation pour la croissance, les Technologies de l’Information et de la Communication pour  construire de nouveaux marchés. Pourtant, si la Recherche doit dynamiser nos économies par les innovations qu’elle produit, si l’enseignement supérieur doit y contribuer par les formations et les qualifications qu’il offre, leurs missions ne peuvent se réduire à ces seuls objectifs économiques. L’Europe que nous voulons doit réaffirmer avec force que la science est émancipatrice et permet à chacun d’analyser, de comprendre et de s’adapter librement au monde complexe et en perpétuelle mutation qui l’entoure.

Le Parti socialiste n’accepte pas cet aveuglement. La construction de l’Europe du savoir est une priorité pour nos pays. Les axes de notre projet politique ont été décrits dans le Manifeste « L’avenir de l’Europe passe par la Recherche et l’Enseignement supérieur »

-  Une Europe construite sur la coopération des universités et des laboratoires de recherche
-  Une Europe garantissant la liberté d’initiative scientifique, l’indépendance à l’égard de tous les pouvoirs, la liberté de Recherche, d’enseignement et de formation,
-  Une Europe permettant à ses citoyens de comprendre et de participer à la définition des grandes orientations scientifiques et technologiques qui engagent notre avenir commun,

- Une Europe aux engagements durables, assurant la pérennité des collaborations et des projets.

Quelques mois après sa rédaction, il est plus que jamais d’actualité.
Mais nous ne pourrons pas avancer efficacement si nous dispersons nos forces. Le Parti socialiste est engagé dans un travail de construction programmatique contributif sur l’enseignement supérieur et la recherche, en lien avec nos partenaires de gauche pour construire ensemble l’avenir de l’Europe de l’enseignement supérieur et de la recherche

« a.esambert » <a.esambert@public.senat.fr>,
acgeoffroy <acgeoffroy@cegetel.net>,
aishalabi <aishalabi@hotmail.com>,
alberganti <alberganti@lemonde.fr>,
amblanchet <amblanchet@tf1.fr>,
« anais.gerard » <anais.gerard@l-aef.com>,
anneso9 <anneso9@hotmail.com>,
apmnews <apmnews@wanadoo.fr>,
asagnard <asagnard@20minutes.fr>,
« barbara.casassus » <barbara.casassus@wanadoo.fr>,
« bernard.lesolleu » <bernard.lesolleu@ouest-france.fr>,
« brigitte.castelnau » <brigitte.castelnau@afp.com>,
« caroline.besnier » <caroline.besnier@apmnews.com>,
« caroline.broue » <caroline.broue@radiofrance.com>,
cdemalet <cdemalet@lefigaro.fr>,
« d.butler » <d.butler@nature.com>,
delloye <delloye@france3.fr>,
« denis.sergent » <denis.sergent@bayard-presse.com>,
domrousset <domrousset@netcourrier.com>,
echantepie <echantepie@hfp.fr>,
fbuchi <fbuchi@tf1.fr>,
« guy.clavel » <guy.clavel@afp.com>,
« herve.godechot » <herve.godechot@france3.fr>,
jade6666 <jade6666@wanadoo.fr>,
« Julie.CLARINI » <Julie.CLARINI@radiofrance.com>,
lalbert <lalbert@lesechos.fr>,
« laura.massis » <laura.massis@exchange.france3.fr>,
lbrunet <lbrunet@20minutes.fr>,
LE HIR Pierre <lehir@lemonde.fr>,
lesann <lesann@vanves.france3.fr>,
lfau <lfau@professionpolitique.info>,
« marina.mielczarek » <marina.mielczarek@rfi.fr>,
mmennessier <mmennessier@lefigaro.fr>,
morin <morin@lemonde.fr>,
mrousset <mrousset@regards.fr>,
mvanberchem <mvanberchem@hotmail.com>,
« n.chateauneuf » <n.chateauneuf@france2.fr>,
Patrice Collen <patrice.collen@afp.com>,
pboillot <pboillot@lci.fr>,
phjacque <phjacque@lemonde.fr>,
Sylvestre Huet <s.huet@liberation.fr>,
Stéphanie Hasendahl <shasendahl@quotimed.com>,
« sophie.becherel » <sophie.becherel@radiofrance.com>,
« stephan.malterre » <stephan.malterre@wanadoo.fr>,
« sylvie.lapostolle » <sylvie.lapostolle@apmnews.com>,
vincent defait <vdefait@humanite.fr>,
ydekerorguen <ydekerorguen@latribune.fr>,
loir juliet <loirjuliet@hotmail.com>,
David Larousserie <dlarousserie@sciences-et-avenir.com>,
merckx ingrid <ingridmerckx@yahoo.com>,
Caroline Faquet <cfaquet@cad-news.com>,
Karine POLLET <karine.pollet@viva.presse.fr>,
« a.giraud » <a.giraud@directsoir.net>,
« valentine.amado » <valentine.amado@gmail.com>,
Paul Loubiere <ploubiere@challenges.fr>,
lnkaoua <lnkaoua@lesechos.fr>,
ELECLUYSE <ELECLUYSE@lexpress.fr>,
Laura Hood <lh@researchresearch.com>,
« Boris.CAMBRELENG » <Boris.CAMBRELENG@afp.com>,
« Theo.haberbusch » <Theo.haberbusch@aef.info>,
Clarisse Jay <cjay@latribune.fr>,
presse <presse@matinplus.net>,
Arnaud Lavorel <arnaud.lavorel@aef.info>,
Camille Pons <cpons@club-internet.fr>,
Tifenn Durand <tifenn.durand@aef.info>,
hub31 <hub31@ladepeche.fr>,
hub <hub@ladepeche.fr>,
« julie.duquenne » <julie.duquenne@publications-metro.fr>,
« philippe.font » <philippe.font@publications-metro.fr>,
redaction <redaction@toulouse7.com>,
Daniel Hourquebie <daniel.hourquebie@ladepeche.fr>,
Menal <toulouse@20minutes.fr>
Facebook
Twitter
Google Reader
MySpace

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Monthubert 5258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines