Magazine Livres

Le feu sacré, par Katherine NEVILLE

Par Elianthe
Le feu sacré, par Katherine NEVILLE(source image et résumé : Amazon.ca)Résumé : 1791, Sud de la France. Alors que la Révolution bat son plein, les biens de l'Église sont menacés. Au cœur des Pyrénées, la mère supérieure de l'abbaye de Montglane charge ses religieuses de disséminer à travers le monde les pièces d'un mystérieux jeu d'échecs. Très convoité, ce jeu recèle un secret, et bien vite les grands de ce monde deviennent des pièces, blanches ou noires, figures ou simples pions, qui vont se livrer, à l'échelle du globe, une partie sans merci. 2003, Catherine Velis et Alexander Solarin ont réussi à réunir toutes les pièces du jeu de Montglane, qu'ils ont mis à l'abri de redoutables convoitises. Leur fille Alexandra reçoit un message de Catherine la conviant à fêter son anniversaire dans la demeure familiale du Colorado. Lorsqu'elle arrive, sa mère a mystérieusement disparu, lui laissant d'étranges indices cryptés, en particulier un échiquier avec une partie en cours. Le Grand Jeu aurait-il recommencé? Quand Alexandra apprend qu'une des pièces les plus importantes du jeu a refait surface, il n'y a plus de doute à avoir. Après Le Huit, Katherine Neville tisse à nouveau, des sables de Fès jusqu'en Alaska, une toile d'exception où se croisent de nombreuses figures historiques: Talleyrand, lord Byron, Napoléon Bonaparte, etc. Elle fait preuve d'un talent vertigineux dans sa façon de réécrire l'histoire, enchaînant les déplacements de pièces les plus audacieux et les résolutions d'énigmes jusqu'à un final proprement sidérant.
MON APPRÉCIATION : Assez, c'est assez!  C'est la troisième fois que j'essaie de lire ce roman et j'abandonne à environ 150 pages de la fin.  Je crois que j'ai assez souffert pour mériter une libération sans condition!  Tout ce qui m'avait captivé dans Le Huit : l'érudition de l'auteure, l'ésotérisme relié au jeu d'échecs, les passages historiques, tombe ici complètement à plat!  J'ai trouvé qu'il ne se passait rien dans ce roman et que l'on se perdait dans les questionnements "métaphysiques" d'Alexandra Solarin, la fille de Cat Velis et d'Alexander Solarin (à mes yeux, elle est beaucoup moins sympathique que ses parents).  Cette lecture est peut-être pour quelqu'un d'autre, mais pas pour moi!  C'est une grosse déception après le feu d'artifice offert par Le Huit! Le Cherche Midi, 2009, 462 pages.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elianthe 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine