Magazine Sexo

L'éjaculation retardée (1)

Publié le 26 mars 2010 par Claramoi

L'éjaculation retardée est un trouble sexuel qui peut prendre différentes formes. On l'identifie aussi comme inhibition de l'orgasme chez l'homme, incapacité éjaculatoire, ou encore anéjaculation sans orgasme.
Selon les cas, malgré des stimulations sexuelles répétés et adéquates, l'homme éjacule après un temps très long avec le sentiment d'un acte " laborieux ", ou bien l'éjaculation ne peut se produire (on parle alors d'anéjaculation). Si l'éjaculation a lieu, elle est accompagnée des sensations voluptueuses de l'orgasme. Il peut s'agir d'une difficulté passagère ; on parle de trouble si cette difficulté est permanente.
L'éjaculation retardée est peu fréquente : elle représente 3 % des troubles sexuels masculins, et touche donc 0,4 % de la population masculine.
On distingue différents niveaux du trouble :
• L'homme n'a jamais pu éjaculer.
• L'homme ne peut éjaculer que seul lors de la masturbation.
• L'homme peut éjaculer seul et lors de la masturbation ou de la fellation avec sa partenaire.
• L'homme peut éjaculer mais uniquement si le coït est très long.
Du fait de l'éjaculation retardée, le rapport sexuel peut donc durer très longtemps. Malgré tout la partenaire est en général frustrée, car elle souhaite l'orgasme de son compagnon. Parfois, l'homme mime l'orgasme et le trouble ne devient alors évident qu'en cas de désir d'enfant.
Trouble primaire et secondaire
On parle d'un trouble primaire si l'éjaculation retardée existe dès le début de la sexualité.
L'éjaculation retardée est souvent un trouble qui survient chez une personne présentant par ailleurs d'autres inhibitions de la personnalité, d'autres difficultés dans la communication, dans le laisser-aller. Des conflits intra-psychiques sont souvent en cause. Une psychothérapie permettra à l'homme d'évoluer dans toutes ses difficultés à vivre.
Parfois le trouble est plus superficiel : l'homme arrive seul à se masturber mais par une façon non reproductible lors du coït (coups sur la verge, besoin d'une stimulation avec un serrement très fort de la verge). Dans ce cas il lui faudra retrouver un autre chemin du plaisir et de l'orgasme. Un sexologue pourra l'y aider par une sexothérapie de couple ou d'autres thérapies.
La semaine prochaine : les causes et quelques conseils !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claramoi 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines