Magazine F1/moto

Australie, victoire de Jenson Button

Publié le 28 mars 2010 par Vincnet500

Fichier:Jenson button usgp 2004 onstage.jpg

photo: Rick Dickman

Je ne sais pas qui aurait pu prévoir le vainqueur de ce grand prix d'Australie...
En tout cas, personnellement, je n'aurais pas donné le champion du monde 2009 en favoris pour cette course !
Jenson Button réussit à monter sur la 1° place du podium en réalisant de bons choix stratégiques et en profitant des problèmes mécaniques de Sebastian Vettel.
Il faut souligner la bonne décision stratégique prise par Jenson et Mclaren : le pilote Anglais a chaussé le premier des pneus slicks à un moment ou tout le monde était en intermédiaires; la piste commençant à s'assécher, le coup de poker était de passer rapidement en pneus slicks : une technique bien connue en F1 mais qui peut être très dangereuse et rarement rentable !
On peut dire que cette fois, ce fut payant ! :)
Cela m'amène à parler un peu de la météo.
La pluie s'est immiscée dans la course dès le départ puisque les pilotes se sont lancés en pneus intermédiaires sous une pluie modérée.
Dès la première dizaine de tours, la piste d'est asséchée et la pluie ne referra pas son apparition pour le reste de la course.
Un départ mouvementé
Tout d'abord, on a un excellent départ de Felipe Massa et à l'inverse Fernando Alonso a le plus grand mal à s'élancer. Arrivés au premier virage, Jenson Button, Fernando Alonso et Michael Schumacher s'accrochent et perdent donc contact avec la tête de la course.
A noter également un excellent départ de Robert Kubica sur Renault; il finira d'ailleurs en 2° position ! Belle réussite pour le pilote Polonais !
Une safety car pendant quelques tours
Kamui Kobayashi perd son aileron (comme ce fut déjà le cas pendant les essais !) et on frôle la catastrophe : le pilote Japonais perd le contrôle de sa monoplace, embarquant avec lui deux pilotes...
Je ne sais pas si Sauber mérite une pénalité à ce niveau mais ce qui est sûr c'est que l'on n'aime pas voir des pièces d'une monoplace se détacher toutes seules...
Cela nous rappelle des accidents dramatiques et il va falloir que l'équipe prenne un peu plus au sérieux la sécurité de sa monoplace...
La belle remontée de Fernando Alonso
Il faut souligner la belle remontée de Fernando Alonso qui part du fond de la grille à cause de son accrochage du départ. Arrivé à la mi-course, il se bat déjà dans le top 10 et finira 4°.
Si l'on fait un rapide parallèle avec Michael Schumacher qui part dans les mêmes conditions qu'Alonso, la situation est bien différente. Le pilote Allemand ne parvient pas à remonter; il reste bloqué sur des dépassements de pilotes modestes comme Jaime Alguersuari qu'il mettra une dizaine de tours à dépasser.
La monoplace de l'Allemand ne semblait pas du tout à l'aise et sa course s'apparente malheureusement plus à une séance d'essais. (comme à Bahrein...)
Cet accrochage au premier tour est vraiment dommage car j'aimerais vraiment voir Michael à l'offensive aux avants-postes !
Sebastian Vettel joue de malchance...
Deux courses : deux problèmes mécaniques !
Voici comment on pourrait résumer les courses de l'Allemand. Comme à Bahrein, Vettel dominait largement tout le monde quand un problème mécanique survient.
Il s'agirait à première vue d'une casse au niveau de la roue avant gauche de sa monoplace...
Je ne sais pas vraiment quoi penser de ces casses...
Ce qui est certain c'est qu'à un moment, on ne parle plus de malchance mais de problèmes de fiabilité !
Red Bull doit prêter plus d'attention à la qualité de ces monoplaces car ces points perdus au championnat sont les plus importants pour le titre ! Red Bull domine pour l'instant la concurrence mais cela ne durera pas toute la saison ! L'avenir nous le dira mais ces 25 points perdus pourraient être ceux qui manqueront à l'Allemand à la fin de la saison...
Les pneus...
Un mot sur les pneus et sur leur usure.
Les pilotes ont tout privilégiés les pneus tendres; effectivement, la réglementation obligeant à alterner durs et tendres n'est plus en vigueur quand les pneus de pluies ont été chaussés.
On se rend compte que ces pneus s'usent beaucoup dégradant beaucoup les performances. Dès le 3° tiers de la course, beaucoup de pilotes ont des pneus très usés : les temps au tour descendent alors de 2 à 3 secondes.
Dépassez qu'ils disaient ! Dépassez !
Cela m'amène à parler une seconde des difficultés pour dépasser cette année.
C'est un vrai problème je crois et on a revu les mêmes problèmes que ceux rencontrés à Bahrein.
Les ingénieurs ont tous cherchés à obtenir le plus d'appui possible et on se retrouve face à un vrai constat anti-sportif. Approchez-vous d'une monoplace et vous vous prenez une véritable soufflerie dans la "tronche" ! (Vous me pardonnerez l'expression). Le fait que la taille des pneus avants aient été réduits accentue le phénomène et rend la voiture incontrôlable !
Beaucoup de pilotes s'étaient déjà plaints de cette situation à Bahrein et c'est de nouveau le cas ici.
Pour en rajouter à l'affaire, quand vous décidez de vous rapprocher d'un pilote, vous pouvez dire adieux à vos pneus avants qui se détruisent à une vitesse folle !
Ça fait envie d'attaquer, bravo !!!
Mark Webber, par exemple, percute Lewis Hamilton en tentant un dépassement désespéré; il s'excusera ensuite auprès du pilote Anglais mais il était vraiment plus rapide et ne parvenait pas à s'imposer depuis déjà plusieurs tours !
D'ailleurs, Hamilton peut bien le comprendre puisqu'il ne parviendra pas à dépasser Alonso (qui avait des pneus détruits) alors qu'il roulait 2 secondes plus vite...
Messieurs de la FIA ! Il faut rapidement prendre une décision sur ce problème !
J'entendais les présentateurs de TF1 nous annoncer avec un certain "entrain" qu'à quelques tours de la fin de la course, les 8 premiers pilotes étaient quasiment roues dans roues !
Je ne vois pas de quoi s'en réjouir si ces pilotes ne parviennent pas à se doubler !
Personnellement, je pense que les double-diffuseurs auraient dû être interdits dès cette année et non seulement en 2011 !
Pour reprendre un expression de David Coulthard, on a parfois l'impression d'une "procession" de monoplaces ! (l'ex pilote Ecossais a lancé une violente attaque contre la FIA après le grand-prix de Bahrein.)
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincnet500 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines