Magazine Humeur

2012, comme si nous y étions...

Publié le 29 mars 2010 par Andre777

Fichier:Elysée Palace, Paris 2005.jpg

photo: Eric Pouhier

Les régionales à peine terminées, nous voila replongés dans les sondages pour les présidentielle et nous faisons un bond de 2 ans en avant, comme ça, d'un seul coup. Hormis les sondages, nous nous délectons des nombreuses déclarations de ceux qui y pensent en se rasant ou en se maquillant et qui nous apprennent qu'ils ne sont pas candidats mais que si on le leur demande gentillement ou si l'intérêt de la France l'exige, ils seront présent et ne reculeront pas devant leur devoir. Qu'apprenons nous dans tout ça?

Les sondages pour les présidentielles au premier tour:

IFOP: Artaud 1%, Besancenot 5%, Mélanchon 6%, Aubry 27%, Duflot 9%, Bayrou 7%, De villepin 6%, Sarkozy 26%, Dupont Aignan 2%, M. Le Pen 11%.

CSA: Artaud 2%, Besancenot 5%, Buffet 2%, Aubry 31%, Duflot 6%, Bayrou 7%, Sarkozy 35%, M. Le Pen 12%. Ce sondage nous apprend aussi que Aubry battrait Sarkozy au second tour 52% contre 48%.

La Sofres nous apprend que les Français ne veulent pas d'une candidature Sarkozy à 58%, ils lui préfèrent Fillon 52% contre 28%, Juppé 42% contre 38%, De Villepin 44% contre 38%.

BVA nous dit que 59% des Français souhaitent une victoire de la gauche contre 37% qui souhaitent celle de la droite.

Dans les médias nous apprenons que De Villepin devrait être candidat, que Juppé ne dirait pas non si Sarkozy ne se présentait pas, que Morin s'y verrait bien, que Bayrou est toujours et plus que jamais candidat, que Lepage y pense chaque jour en se maquillant et en relisant ses propres sondages qui lui sont favorables, que Cohn-Bendit n'est pas candidat mais veut faire une coopérative, que Duflot ne comprendrait pas qu'elle ne soit pas candidate, que Ségolène sera écartée par les primaires du PS au profit d'Aubry, certainement,  ou de DSK, mais qu'elle se présentera tout de même, que Mélanchon sera très certainement candidat, que M. Le Pen risque fort de faire un très bon score.

Les sondages cités plus haut, ne tiennent pas compte de cette pléthore de candidats et surtout de la double candidature au PS avec Ségolène qui va faire au moins 12% et donc ramener le score du candidat officiel bien en dessous de 20%. A droite certainement que Sarkozy sera candidat, il peut difficilement en être autrement, et si d'autres candidatures le concurrencent, elles ne l'empêcheront pas d'arriver en tête au premier tour.

La 2 ème place risque fort de se jouer en dessous de 18% voire même de 17% et à ce niveau il y a du beau monde pour y être. D'abord les deux candidats PS, pourquoi pas une M. Le Pen ou un F. Bayrou ressuscité.

Pour le second tour, l'UMP va pâtir comme pour les régionales de n'avoir aucune réserve de voix et devrait donc être battu quelque soit le candidat qui lui sera opposé sauf si c'est M. Le Pen et qu'un front anti FN fasse voter à 85% pour l'UMP. 

Voila, je me suis défoulé et j'ai tiré mes plans sur la comète, 2012 est encore loin même si c'est demain et pas mal de choses peuvent se passer pour que la donne s'en trouve changée. Sur le plan de l'évolution de l'économie, tout semble donner raison à F. Bayrou qui tire la sonnette d'alarme depuis 2006 en ce qui concerne la dette et les déficits qui crèvent tous les plafonds, saura t-il se faire entendre? J'en doute car il ne sera pas aidé en cela par les médias. Sarkozy se refusera toujours d'annoncer le plan d'austérité nécessaire et ne reviendra pas sur ses généreux cadeaux à ses "très chers amis". Le PS porté par des sondages favorables, ne fera rien pour contrarier les Français reportant tout à l'après 2012.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andre777 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte