Magazine Humour

Les humeurs d'Anaïs (33) : de l'énergie à revendre !

Par Anaïs Valente
Avez-vous lu l'histoire de cet américain qui, après avoir consommé une boisson énergisante, dont je tairai le nom pour éviter un procès à votre hebdo dominical favori, s'est éveillé avec un priapisme sévère.  
Priapisme, kekseksa, me direz-vous ?  "Situation pénible et potentiellement dangereuse dans laquelle le pénis après l'érection ne retrouve pas sa flaccidité normale au bout de quatre heures, même en l'absence de toute stimulation physique ou psychologique.  Le priapisme est une urgence médicale et a besoin d'être traité par un médecin qualifié." (source fr.wikipedia.org).
Cette pauvre victime d’une boisson énergisante, ne parvenant pas à se défaire de cette érection permanente (un peu douloureuse et sans doute peu discrète) a dû être opérée en urgence (et à plusieurs reprises) pour être libérée de … ce petit problème bien encombrant.
A l'heure où pas mal de femmes se plaignent de la rapidité d'action de leur partenaire, ne pourrait-on tenter de modifier juste un tantinet la composition de la boisson énergisante, afin d’en faire un prolongateur soft d’érection ?  Je dépose le brevet immédiatement.  Le bonheur pour nous toutes, enfin.  En attendant que la formule soit au point, par pitié, Messieurs, ne tentez rien, contentez-vous juste de rêver au jour où…
Quoi qu’il en soit, la victime a décidé de porter plainte contre le fabricant.  Bien sûr.  Aux States, on porte plainte contre tout.  Si je vivais là-bas, si je vous écrivais des « columns » dans le « SevenSunday », je ne serais pas étonnée de voir prochainement surgir une plainte contre moi, pour incitation à la débauche…  Où va le monde ma bonne Dame !
Avez-vous lu l'histoire de cet américain qui, après avoir consommé une boisson énergisante, dont je tairai le nom pour éviter un procès à votre hebdo dominical favori, s'est éveillé avec un priapisme sévère.  
Priapisme, kekseksa, me direz-vous ?  "Situation pénible et potentiellement dangereuse dans laquelle le pénis après l'érection ne retrouve pas sa flaccidité normale au bout de quatre heures, même en l'absence de toute stimulation physique ou psychologique.  Le priapisme est une urgence médicale et a besoin d'être traité par un médecin qualifié." (source fr.wikipedia.org).
Cette pauvre victime d’une boisson énergisante, ne parvenant pas à se défaire de cette érection permanente (un peu douloureuse et sans doute peu discrète) a dû être opérée en urgence (et à plusieurs reprises) pour être libérée de … ce petit problème bien encombrant.
A l'heure où pas mal de femmes se plaignent de la rapidité d'action de leur partenaire, ne pourrait-on tenter de modifier juste un tantinet la composition de la boisson énergisante, afin d’en faire un prolongateur soft d’érection ?  Je dépose le brevet immédiatement.  Le bonheur pour nous toutes, enfin.  En attendant que la formule soit au point, par pitié, Messieurs, ne tentez rien, contentez-vous juste de rêver au jour où…
Quoi qu’il en soit, la victime a décidé de porter plainte contre le fabricant.  Bien sûr.  Aux States, on porte plainte contre tout.  Si je vivais là-bas, si je vous écrivais des « columns » dans le « SevenSunday », je ne serais pas étonnée de voir prochainement surgir une plainte contre moi, pour incitation à la débauche…  Où va le monde ma bonne Dame !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anaïs Valente 5263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte