Magazine Focus Emploi

Les bénéfices de l’émotion

Publié le 29 mars 2010 par Agirplus

Le monde de l’entreprise a souvent combattu les émotions et fait reposer l’essentiel de son univers sur la seule réalité de faits tangibles et quantitatifs. Les variantes culturelles sont évidemment nombreuses tant, par exemple, le salarié Japonais devra oublier sa retenu en intégrant une société New-Yorkaise.

Les bénéfices de l’émotion

Les quelques larmes versées par Pierre Gadonneix au moment où le directeur général de l'Agence de participations de l'Etat, Bruno Bézard, saluait son action à la tête d'EDF

En France, les choses bougent et l’émotion, autrefois défaut, est devenue qualité.

Le bénéfice (car il y en a forcement un) pour l’Entreprise est que l’on trouve désormais dans l’expression de certaines émotions un enjeu de motivation, d’adhésion et donc de performance.

Un exemple ? A peine nommé à la tête des opérations françaises de France Télécom, Stéphane Richard s’est dépêché d’adjoindre à l’intranet du groupe son propre blog. « Mon blog, ce sera d’abord un lien d’expression sans tabou, sans code. Je vous y livrerai réflexions et émotions. J’espère que vous ferez de même », a-t-il expliqué. Un message qui tranche avec les habitudes d’une maison touchée par une vague de suicides, et où le management autoritaire est dénoncé par les syndicats.

La véritable utilisation de l’émotion en Entreprise rejoint tout simplement ce qui est un pilier de la persuasion politique : créer une surface d’adhésion, non pas par l’autorité, mais par la transmission des émotions, si difficile à générer artificiellement et donc plus crédible.

Le bon manager de demain sera sans doute celui qui aura compris et anticipé ce phénomène : attentif aux composants émotionnels, il agira non pas par la pression mais sur des mécanismes générant des motivations. D’autant que le management par une émotion maîtrisée sera un enjeu puissant des années à venir car il se situe au carrefour de l’humain et de la productivité.

Toutefois, la frontière entre émotion et manipulation est parfois étroite. Sa maîtrise est essentielle pour qu’elle ne devienne pas une nouvelle source de conflits.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comédie new-yorkaise, de David Schickler

    Comédie new-yorkaise, David Schickler

    « Cher David Votre ouvrage, Comédie new-yorkaise, aurait dû s’appeler Tragédie new-yorkaise. Car, à sa lecture, on ne peut s’empêcher de voir dans l’existence... Lire la suite

    Par  Mcabon
    CULTURE, MÉDIAS
  • Edf

    Energetic manoeuvres : y aurait-il lieu de se préoccuper de l’état d’EDF ? La société se serait engagée dans une très ambitieuses stratégie d’expansion... Lire la suite

    Par  Christophefaurie
    SOCIÉTÉ
  • B + b = b

    B comme Balthazar, à moins que ça ne soit comme Bernard... baragouinait, balbutiait et bafouillait dans les buissons. Lors d'une balade, le sac en bandoulière e... Lire la suite

    Par  Joëlle Sacré
    NOUVELLES, TALENTS
  • Bras disproportionné

    Bras disproportionné

    Matthias Schlitte, champion allemand de bras de fer. Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • B…

    Post from: Stephanie at Aube, Sol et Sens B… B comme …bac-à-courrier Expérience vécue du test homonyme du SELOR , bureau de sélection des agents de l’Etat en... Lire la suite

    Par  Stephanieq
    JOURNAL INTIME
  • Agence Megapress

    Agence Megapress

    Nous vous présentons un de nos partenaires  pour notre journée d’exposition éphémère “Amylee en Privé” du jeudi 5 novembre 2009. Lire la suite

    Par  Amylee
    GRAPHISME, TALENTS
  • L'actualité en images

    L'actualité images

    Les derniers événements de l'actualité dans le monde.Le pianiste taïwanais Chen Kuan-yu donne un concert au milieu d’une rizière, Chinseng, TaiwanVaccination... Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES

A propos de l’auteur


Agirplus 172 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte