Magazine Humeur

Pourquoi le nihilisme

Publié le 29 mars 2010 par Anthonynaar
Vous ne vous en doutez sans doute pas, mais jusqu’à il n’y a pas si longtemps, je n’étais pas du tout le genre de type susceptible de tomber dans l’anarchisme, qu’il soit national ou pas. J’étais plutôt le genre à défendre le système envers et contre tout, à me placer par principe du coté de l’ordre et a aimer que les choses soient bien à leur place.
Pourtant, je me suis retrouvé, non seulement à lire, mais à approuver en bonne partie Kaczynski et à avoir plus de respect pour les skins et les militants du Bloc Identitaire que pour monsieur moyen et sa compagne.
Etrange, non ?
Malgré ma prédisposition pour l’ordre et le passage à tabac de manifestants, j’en arrive à souhaiter l’effondrement du Système. De préférence avec une bonne dose d’hémoglobine.
Il y a certes une raison tout à fait logique et rationnelle à ça. Le Système précipite l’Occident tout entier vers l’abime, et l’idée de voir ma civilisation disparaître m’est profondément désagréable.
Mais ça ne suffit pas. Il y a quelque chose de beaucoup plus profond. Et la raison est simple : il n’y a, pour l’européen moyen de ma génération, aucune raison de vivre.
Pas de grande guerre. Pas de grande idéologie. Pas de transcendance. Rien qui permette à l’individu de s’élever, de faire partie d’un groupe et d’agir pour quelque chose de plus grand que lui-même. Aucune raison de se battre. Aucune raison de mourir.
La seule chose qui me pousse à me lever le matin et à aller au boulot, c’est de pouvoir manger. La seule chose qui me motive pour soulever des poids ou aller à la salle de sport, c’est de pouvoir éventuellement me défendre contre des racailles ou de sculpter mon corps. Pas très folichon, c’est le moins qu’on puisse dire.
J’en rêverai, de cette raison de mourir. De cette idée qui donnerait du sens à ma vie et qui me pousse à me lever le matin.
Les précédentes générations ont eu le communisme, le nazisme, l’Allemagne, la République, l’Empire, le Roi pour donner du sens à leur vie.
Et nous, qu’est-ce que nous avons ? Ce très laid amas de médiocrité et de canapés que l’on nomme Occident ? Ce très froid organisme bureaucratique dépourvu de la moindre espèce d’âme que l’on appelle Union Européenne ? Cette coquille vide et suicidaire sensé s’appeler la République ? (Ou la France, je ne sais plus trop.)
L’idéal, ce serait une bonne guerre. Contre des extraterrestres si possible. Là, pas de dilemme moral, pas d’emmerdes possibles, juste une grande cause pour donner un sens à ma vie.
Mais dans la mesure du fait où les chances pour qu’on aille se fritter avec des aliens avant que j’ai dépassé l’âge limite pour rentrer sous les drapeaux sont mine de rien assez faibles, et que le Système, faute de me donner une raison de crever pour lui, est chaque jour un peu plus insupportable, je ne puis que rêver qu’il s’effondre.
Et qu’on en finisse de cette absence totale de sens.

Starship troopers - trailer
envoyé par enricogay. - Regardez des web séries et des films.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anthonynaar 74 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines