Magazine High tech

[Test] Shutter Island

Publié le 29 mars 2010 par Volt

Introduction :

Dans la série Enigmes et Objets Cachés, voici Shutter Island, le jeu officiel du film éponyme. Si vous ne l’avez pas encore vu, sachez qu’il est actuellement à l’écran avec Monsieur Léonardo Di Caprio en tête d’affiche. Cette œuvre cinématographique réalisé par Martin Scorsese est une adaptation directe du best-seller de Dennis Lehane. Édité par Micro Application, nous allons voir si cette adaptation PC est à la hauteur des espérances.

A la recherche de patients évadés.

L’histoire vous entraine dans la peau du Marshall Teddy Daniels. Avec votre partenaire, vous enquêtez sur la disparition d’une dangereuse criminelle, Rachel Solando, patiente à l’hôpital psychiatrique Ashecliffe. Vous débarquez alors un soir de tempête dans cet hôpital afin de recueillir quelques infos, seule bizarrerie, les médecins n’ont pas l’air ravis de vous voir arriver. Vous êtes pourtant là pour eux, non ?

Au fur et à mesure du jeu la folie commence à vous gagner, vous avez des visions, l’univers se trouble, vous souffrez de maux de tête, bref vous n’êtes vraiment pas bien. Et ce n’est pas les médecins qui vous diront le contraire… Nous comprenons vite que notre mission n’est pas seulement de rechercher les patients qui se sont évadés de l’asile mais de trouver une manière de s’échapper…

[Test] Shutter Island
[Test] Shutter Island

La folie vous gagne ?

Passons maintenant au gameplay et au système de jeu plus précisément. Outre son scénario assez sympa, Shutter Island reste un point & click assez classique et pas véritablement surprenant. Dans chaque scène, pour avancer dans l’aventure, vous devez ramasser les objets dont vous avez besoin. Pour cela vous ne serez ni aidé par les décors ni par la musique clairement angoissants. Ceux-là vous mettent une pression constante et vous perturbe dans votre réflexion. A ce niveau, les développeurs ont réussit leur pari.

Si la peur vous gagne et que vous ne trouvez pas un objet, pas la peine de cliquer partout, vous vous ferez de suite disputer et une lumière rougeâtre pendant quelques secondes ne vous facilitera pas à avancer dans votre recherche. Par contre, votre lampe de poche sera l’allier idéal pour vous indiquer où se trouve l’objet. Noter néanmoins qu’elle se recharge plus ou moins vite selon les niveaux, donc attention !

Dans toutes les scènes les mêmes objets seront à trouver, et ils auront parfois aucun rapport avec la scène et ce que l’on recherche. Vous devrez par exemple rechercher une chaussure, alors qu’elle ne vous servira à rien par la suite. Ces deux aspects pourraient même vous faire douter sur votre propre folie… La musique, les décors, les patients, les dossiers que vous trouverez tout au long du jeu ne vous aideront en rien. Vous l’aurez compris le scénario est bien retranscris et vous fera dès les premières minutes du jeu rentrer indéniablement dans l’histoire.

[Test] Shutter Island
[Test] Shutter Island

Mais que se passe-t-il ?

Ponctué par des rebondissements et des mini-jeux qui vous feront réfléchir, Shutter Island n’est pas seulement un jeu d’objets à trouver. Certains mini-jeux se trouvent être plutôt facile, comme relier des fils électriques ou faire des additions/soustractions mais ils se trouvent être bien intégrés aux jeux. De plus, vous pouvez passer ces mini-jeux, il n’y aura aucun impact par la suite.

Les graphismes quant à eux sont très bien réalisés, les couleurs changeront selon l’état de votre personnage, ce qui donne encore plus de crédibilité. La musique omniprésente fait oublier l’absence de voix. En effet, vous n’entendrez pas les voix des personnages, mais ne vous en faites pas, l’ambiance vous les fera très bien imaginer… Dans ce jeu, les graphismes, la musique, les visages, tout est oppressant. Tout est fait pour vous rendre mal à l’aise. Et ça marche !

[Test] Shutter Island
[Test] Shutter Island

Pour conclure :

Au final notre seul gros regret se trouve dans une fin trop attive, environ 4 heures de jeu. Nous en voudrions un peu plus, beaucoup plus. Mais cet effet de surprise à des avantages, vous ressortirez de ce jeu avec pleins de questions, et en repensant à tout ce que vous venez de vivre.

Je ne saurais que vous conseiller que de jouer seul, le soir, lumière éteinte, si vous aimez avoir peur, bien sur… Pour ma part, ce jeu ne m’a pas laissé indifférente, et même si il peut parfois être énervant de ne pas trouver les objets, l’histoire, les graphismes et la musique rattrapent tout le reste !  Je vous le conseille !

Shutter Island est disponible depuis le 12 mars 2010 pour un prix avoisinant les 20 euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Volt 456 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte