Magazine

Ligue des champions...Thierry Henry dubitatif pour affronter Arsenal, son équipe de coeur

Publié le 29 mars 2010 par Adobuzz

"Seuls les c... ne changent pas d'avis" dit le dicton. Thierry Henry n'en ferait donc pas parti puisqu'il a décidé de revenir sur sa décision. L'attaquant français jouera bien contre Arsenal, le club de son coeur, en quart de finale de Ligue des Champions. Adobuzz revient sur cette épisode.

Ligue des champions...Thierry Henry dubitatif pour affronter Arsenal, son équipe de coeur

A 3  jours du choc entre Barcelone et Arsenal en quart de finale de la ligue des champions mercredi 31 mars 2010 , Thierry Henry a finalement changé d'avis. Après le tirage au sort, l'attaquant du Barça assurait ne pas vouloir jouer contre son club de coeur, Arsenal!
"Cela va être bizarre pour moi d'entrer sur la pelouse, même si c'est à l'Emirates Stadium et non à Highbury, avec un autre maillot sur les épaules, confiait-il en début de semaine. Je ne dis pas que je ne vais pas essayer de me battre ou quoi que ce soit d'autre, car c'est le jeu qui veut ça. Mais je ne veux pas jouer contre Arsenal. Ce lien avec les fans, je ne le retrouverai nulle part ailleurs. Célébrer un but? Oubliez ça. Je ne veux vraiment pas jouer contre Arsenal. C'est aussi simple que cela".
Dimanche 28 mars 2010, sur la chaîne de télé du Barça, l'attaquant français est totalement revenu sur ses propos. "C'est un retour à la maison où j'ai joué huit saisons. Cela va être très spécial. Mais si je dois jouer, je donnerai tout. Je suis excité, mais aussi très calme. Cela va être étrange pour moi. Les gens doivent comprendre, c'est comme si Xavi quittait un jour le Barça et revenait au Camp Nou avec une autre équipe. Je me suis préparé, et si je joue, je donnerai le maximum, comme je l'ai toujours fait".
Durant cet interview, Titi a également confié que le pire souvenir de sa carrière à Arsenal était la défaite contre le Barça en finale de la Ligue des Champions 2006. Si les Catalans s'imposent à nouveau à l'issue de ce quart de finale, le Français sera sans aucun doute partagé entre l'ivresse de la victoire et la compassion envers son "club de coeur".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adobuzz 14146 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte