Magazine Football

Top 10 des joueurs qui ont eu le SIDA

Publié le 30 mars 2010 par Foothese

Top 10 des joueurs qui ont eu le SIDAPas de sujet tabou sur votre site. A l’occasion des journées consacrées au don pour lutter contre le SIDA, nous vous révélons le top 10 des joueurs qui ont combattu le virus. La lutte continue, composez le 110.

1. Ronaldinho : la rumeur a fait le tour du monde. La star brésilienne serait atteinte du virus contracté en boîte à Barcelone.  Sa prise de poids, son manque de vitesse, tout y était. Mais Ronnie a redressé la barre preuve qu’on peut combatte ce fléau. Petit africain, c’est pour toi.

2. Francis Jeffers : l’homme qui aurait dû aider Rooney à faire gagner l’Angleterre. Passé d’Everton à Arsenal en 2001, il devient nul et s’en retourne sur les bords de la Mersey. En a fini avec le haut niveau depuis 4 ans.

3. Jérôme Rothen : magicien monégasque il intègre l’équipe de France 2004. Un grand cru. Rothen est même celui qui entre en jeu contre la Grèce lors de l’élimination de l’Euro. Un sauveur. Malade à Paris, il sera pris en grippe par le Parc avant de partir.

4. Emile et Mbo Mpenza : les frères belges étaient attendus au début des années 2000. Ils se sont transformés en catastrophes. Des frères qui attrapent le SIDA en même temps, et en plus en Belgique, nous avons notre explication.

5. Fabien Barthez : perte de cheveux, mauvaise humeur, Fabulous Fab a attrapé le virus suite à une relation avec un animal :  le canari. Devenu nul à Nantes, il préférera quitter le club pour guérir.

6. Gaizka Mandieta : gloire de Valence, il part à la Lazio pour 48 millions d’euros. Ne retrouvera jamais son niveau après ses relations sexuels avec de jeunes romains. Finira sa carrière dans l’anonymat du banc de Middlesbrough. Quelle tristesse.

7. Adriano : une autre manière de contracter la maladie : les seringues. Empereur de l’Inter, il sombre dans les nuits  de Rio et de ses favelas et préfère même quitter l’Italie pour se soigner. Sur la voie de la guérison.

8. Claude Makélélé : meilleur joueur français de l’Euro 2008, meilleur joueur de la finale de la LDC en mai 2008, Maké est arrivé à Paris. Et à Paris, le virus est partout.

9. Vincent Péricard :  le drame du SIDA c’est l’oubli. Tout est dit.

10. Andrei Shevchenko : le nuage de Tchernobyl s’est arrêté près de la France mais est passé en Angleterre. Diabolique au Milan, il se perd à Londres. Rageant, il était si beau.

Pierre Berger


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines