Magazine

L’avenir d’Europe Ecologie

Publié le 29 mars 2010 par Jfa

On a vu fleurir, dès le lendemain des Régionales, diverses contributions qui ont occupé le Landernau médiatique et les listes de discussion, inquiétant certains, rassurant d’autres (dont moi).

Si au PS une telle floraison aurait signifié la reprise d’hostilités vraisemblablement saignantes, la culture des Verts, de la plupart des personnalités et des associations composant ce rassemblement improbable est simplement le signe d’une effervescence marquant qu’une étape a été franchie et qu’il est nécessaire d’en tirer les conséquences.

Les entorses à la démocratie militante qui ont accompagné la constitution des listes régionales, même si elles étaient inévitables du fait de cette organisation, ont été mal vécues par nombre de militants et ont souvent été le fait de baronnies régionales naissantes qui s’accommoderaient fort bien d’une situation qui ne peut durer.

Dès lors, se pose l’éternel problème: d’abord le programme ou d’abord la structure organisationnelle ?  Dans la situation actuelle, donner la priorité au projet revient à l’abandonner aux arrangements des pouvoirs et côteries non-démocratiques (il ne pouvait en être autrement) qui ont présidé à la constitution des listes.

C’est la raison pour laquelle je pense que la priorité doit être donnée à l’organisation, une organisation qui décidera, démocratiquement ensuite, du contenu du projet et des stratégies.

Cela nécessite des structures locales réunissant tout le monde et définissant, concrètement, le travail d’implantation et de développement sur la base d’“une personne, une voix”. Cela permettrait de faire avancer significativement les choses et définir un projet répondant, au delà des subtilités tactiques, aux besoins de l’époque. Ces structures locales définissant, concrètement, le travail d’implantation et de développement sans lequel tout le reste ne serait que bla bla… Une structure fédérale nationale serait alors nécessaire, ne serait-ce qu’à titre transitoire.

Tout cela nous promet des débats animés mais passionnants.

Sur le même sujet, le compte-rendu du Conseil National des Verts de ce week-end. Le Monde et la motion votée au dernier CN des Verts.

- Repéré chez Olivier, les pin-up du 8 mars.

- Le site Internet relooké de l’Elysée. Même Staline ou Kim Il Sung n’auraient pas osé un tel culte de la personnalité.

- “La crise, moteur du capitalisme”. Le Monde. ****


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte