Magazine Sport

Super 14 2010. 7ème journée

Publié le 30 mars 2010 par Vinz

Vendredi et samedi derniers se sont disputés les 6 rencontres de la 7ème journée du Super 14. Nous arrivons donc à mi-parcours. Cette semaine, les Crusaders et les Stormers sont au repos.

Voici les résumés des rencontres de la semaine et le classement.

super-14

Les rencontres.

Highlanders-Lions 39-29 (22-17)

Ces deux équipes sont déjà hors course pour les playoffs. Les Lions, qui ont remanié leur formation, prennent le meilleur départ en marquant 3 essais dans les 20 premières minutes. Les Highlanders restent dans le coup en tirant profit de l’indiscipline des Lions et de la réussite au pied d’Israel Dagg (24 points). Dans les dix dernières minutes de la première mi-temps, Otago renverse le score, de 6-17 à 22-17.

Les Highlanders aggravent le score en deuxième période : deux essais supplémentaires transformés, plus une pénalité de Dagg portent la marque à 39-17, avec la perspective d’aller marquer un essai bonifiant. Toutefois ce sont les Lions qui vont chercher le bonus offensif : ils marquent deux essais et obtiennent leur premier point dans la tournée australasienne qui a été bien dure, comme chaque année.

Sean Connery que de ne pas avoir marqué 4 essais contre les Lions.

Sean Connery que de s'être trompé de pompom girls. Tu vas payer.

En effet, il a préféré les pompom girls lettones du beach-volley !

En effet, il a préféré les pompom girls lettonnes du beach-volley !

Waaah ! Mais qui m'a inscrit au fan club de Christophe Lambert ?

Waaah ! Mais qui m'a inscrit au fan club de Christophe Lambert ?

Brumbies-Chiefs 30-23 (17-16)

Le match au sommet de la journée qui a tenu ses promesses dans le suspens. Les Chiefs reprennent la compétition après une semaine de repos et veulent rompre la spirale des deux défaites à domicile. Les Brumbies doivent, eux, réagir après leur défaite à Chritschurch.

Donald ouvre le score pour les Chiefs dès la deuxième minute. Ce sont les Australiens qui marquent les essais en premiers : Valentine et Hooper marquent en l’espace de 5 minutes et au quart d’heures, les Brumbies mènent 14-3. Point de panique chez les Chiefs : Donald réussit deux buts puis Brandon Leonard marque l’essai à la demi-heure. Une pénalité de Giteau avant la pause donne un point d’avance aux Brumbies (17-16).

La deuxième période commence en fanfare pour les Chiefs : Kahui marque un deuxième essai alors que Giteau réduit le score sur pénalité (20-23). Les Brumbies poussent énormément en fin de rencontre : Giteau égalise sur un but à la 73ème minute et Toomua conclue une nouvelle attaque australienne et marque l’essai de la victoire à la 78ème. Une victoire importante pour les Brumbies alors que les Chiefs perdent du terrain malgré le point de bonus défensif.

Une ravie et deux pensives. Gaël n'a pas fait que des heureuses !

Une ravie et deux pensives. Gaël n'a pas fait que des heureuses !

Notons dans ce match le retour de Julian Huxley, l’arrière des Brumbies après deux ans d’absence. Victime d’une commotion au début d’un match contre les Reds, on lui avait diagnostiqué une tumeur au cerveau. Par son courage et sa volonté, Huxley (31 ans, 9 sélections) est revenu au plus haut niveau et a fait son retour à la 22ème minute pour remplacer l’ailier des Brumbies Fainifo.

Cheetahs-Reds 10-31 (10-11)

La semaine de repos a permis aux Reds de se rendre en Afrique du Sud et d’absorber le décalage horaire. Le match contre les Cheetahs apparaît compliqué car l’équipe de l’Etat Libre d’Orange a retrouvé des couleurs cette saison.

Le match est serré comme attendu. Genia a marqué le premier essai du match dès la 5ème, répondant à un but de Bosman. Le carton jaune de Quade Cooper n’a pas semblé pénaliser les Reds dans un premier temps : Genia bute aussi et passe une pénalité (8-3 32ème) mais sur la relance Ashley Johnson franchit la ligne pour les Cheetahs qui passent devant. Revenu à peine de son purgatoire, Cooper réussit la pénalité qui donne un léger avantage aux Reds.

Qu’on se le dise, la deuxième mi-temps a perdu de son sel : les Reds prennent le large par un but de Cooper et un essai de Peter Hynes (21-10 46ème minute). Puis le score se stabilise jusqu’aux dernières minutes : Cooper assure une victoire sur une pénalité (24-10 75ème minute) et Ioane marque un troisième essai, transformé mais pas suffisant pour assurer un bonus offensif. Ceci dit, les Reds remportent une belle victoire qui les maintient en haut du classement.

Hurricanes-Sharks 26-29 (6-13)

Belle course poursuite entre des Canes qui reviennent d’Afrique du Sud et des Sharks qui ont défloré à Dunedin leur compteur victoires.

Les Sharks prennent l’avantage dès la 5ème minute par un essai de Lambie. Peu de points sont marqués ensuite (2 pénalités de part et d’autre).

La deuxième période propose plus d’actions et de suspens : Weepu réussit deux pénalités qui ramène les Hurricanes à 12-13. Curieusement, les Néo-Zélandais n’arrivent pas à franchir la ligne de but adverse. A la 65ème, Pienaar réussit un autre but pour les Sharks et sur la relance, JP Pietersen marque l’essai du break (23-12).

Mais Wellington n’a pas renoncé : Nonu fonce dans la défense des Sharks pour un premier essai (19-23 69ème minute soit 3 minutes après l’essai sud-africain). Pienaar ajoute trois points à la 73ème minute (26-19). Les Hurricanes campent dans les 22 mètres des Sharks et jouent plutôt que tenter le but : cela bénéficie à Victor Vito qui trouve la faille, Weepu égalise par la transformation à 26-26. Il reste 4 minutes à jouer à ce moment-là. Les Sharks tentent une dernière attaque et obtiennent une pénalité à longue distance que Pienaar convertit. Une victoire qui relance les Sharks (sans pour autant leur donner beaucoup de chances de qualification) mais qui pourrait bien nuire aux espoirs des Hurricanes, pour qui affronter les Sud-Africains après un long voyage est un désastre.

Waratahs-Blues 39-32 (21-19)

Le match le plus spectaculaire de la semaine. Souvent critiqués pour leur jeu peu emballant, les Waratahs ont décidé de prendre d’assaut les Blues, dont les débuts de match sont souvent mauvais. Deux essais de Mumm et Halangahu donnent une avance de 14-0 après 8 minutes de jeu.

Comme souvent les Blues savent répondre par le jeu, grâce à de formidables individualités derrière : l’ailier Wulfe marque un premier essai à la 13ème minute. Peu avant la 20ème, Halangahu marque un doublé pour les siens (21-7). Les dernières minutes sont à l’avantage des Blues qui marquent deux essais par Ranger et Toe’ava. La transformation manquée de Brett sur l’essai de ce dernier laisse les Blues avec deux points de retard à la pause.

Le show offensif se poursuit : Ranger marque un doublé et les Blues passent devant à la 49ème minute (26-21). Halangahu réussit deux pénalités en deux minutes (53 et 54èmes) pour inverser le score (27-26). Brett redonne sur le coup d’envoi l’avantage en exploitant une faute australienne (29-27 55ème minute). Polota-Nau marque le 4ème essai des Waratahs à l’heure de jeu mais Brett réussit une nouvelle pénalité : à 20 minutes de la fin, la marque est égale (32-32). Lachlan Turner sort de sa boîte à la 73ème minute : une interception retournée sur 80 mètres et les Waratahs gagnent le match. Ils sont toujours dans le coup eux-aussi.

Western Force-Bulls 15-28 (12-10)

Premier match en Australasie pour les Bulls, meilleure équipe de la compétition, qui affrontent la pire.

La Force, que John Mitchell n’entrainera plus la saison prochaine, pose beaucoup de problèmes aux Bulls pendant une heure. Mais encore une fois l’équipe manque d’efficacité : elle doit se contenter de la réussite de James O’Connor qui passe ses 5 pénalités dans les 50 premières minutes. Quant aux Bulls, ils sont nettement moins dominateurs et souffrent comme au cours de leur dernier match : Spies marque un essai et Steyn réussit les points au pied. Les Bulls comptent 5 points de retard avant la dernière demi-heure.

La puissance finit par l’emporter : Morné Steyn débloque les siens par un essai (17-15 56ème minute), puis une pénalité (20-15 62ème). Le match bascule quand Ryan Cross est exclu sur carton jaune. Les Bulls en profitent pour marquer un deuxième essai par Kirchner et une autre pénalité par Steyn. Les efforts de la Force ne suffiront pas à même assurer un petit point de bonus. Les Bulls restent invaincus mais sont clairement moins dominateurs depuis 3 semaines.

Le classement.

Pos Team J G N D Pts P Pts C Diff Pts Bonus Pts

1.

Bulls

6 6 0 0 246 172 74 4 28

2.

Stormers

6 5 0 1 161 59 102 3 23

3.

Crusaders

6 5 0 1 192 122 70 3 23

4.

Waratahs

7 5 0 2 225 178 47 3 23

5.

Brumbies

7 5 0 2 187 179 8 1 21

6.

Reds

6 4 0 2 193 115 78 3 19

7.

Chiefs

6 3 0 3 188 181 7 5 17

8.

Hurricanes

7 3 0 4 183 173 10 4 16

9.

Blues

6 3 0 3 157 173 -16 4 16

10.

Sharks

7 2 0 5 146 170 -24 4 12

11.

Highlanders

7 2 0 5 153 217 -64 1 10

12.

Cheetahs

6 2 0 4 119 166 -47 1 9

13.

Lions

7 0 0 7 169 313 -144 3 3

14.

Western Force

6 0 0 6 89 200 -111 1 1

Les enseignements à mi-parcours :

- La Western Force paie très cher les départs de Giteau et Mitchell. Un seul point en 6 matches. L’équipe battra-t-elle le record de médiocrité du Super 14 ? Notons qu’avec 7 défaites, les Lions sont bien placés aussi.

- Pour le moment, le rapport de forces entre les trois nations est équilibré. Certes les deux premiers sont sud-africains, certes les trois vieilles franchises australiennes sont réellement dans le coup, certes les Crusaders sont pour le moment la seule formation néo-zélandais en bonne position mais les Chiefs, Hurricanes et Blues sont en embuscade.

- Chiefs et Hurricanes avaient bien débuté le Super 14 mais ces deux formations n’ont plus gagné depuis un mois (3 défaites pour les Chiefs et 4 pour les Hurricanes). Les points de bonus glanés leur permettent de rester dans la course en attendant de remporter à nouveau des matches.

- Les Reds ne sont plus une surprise même si la tournée en Afrique du Sud décidera de leurs chances réelles.

- Les trois premiers du Super 14 sont bien partis pour se qualifier pour les demi-finales. Non seulement les Bulls, qui ont 5 points d’avance sur leurs poursuivants, mais aussi Stormers et Crusaders qui comptent un match de moins que les Waratahs, Brumbies et autant que les Reds (à 4 points). Sans jouer, Stormers et Crusaders ont conservé leur position même si le classement s’est resserré.

- La palme de la défense aux Stormers : 59 points encaissés en 6 matches, soit légèrement moins de 10 points. Une rareté dans le Super 14. Les Brumbies ont réussi à en marquer 19 d’un coup, les autres formations n’ont marqué qu’un seul essai et affichent une moyenne de 8 points inscrits !

Le week-end prochain nous propose les affiches suivantes :

Western Force-Stormers. Première sortie en Australasie des Stormers qui doivent gagner à Perth pour maintenir leur position. Comment vont-ils se comporter à l’extérieur ?

Hurricanes-Crusaders avec un match crucial pour les Canes, obligés de gagner au risque de laisser échapper les demi-finales.

Sharks-Reds. Les Sharks de retour à la maison pour revoir les Sharkettes. Mais les Reds sont en pleine forme. Si les Sharks ont des espoirs, ils doivent les maintenir vivants en battant ces derniers. Les Reds auront une rencontre difficile mais un avantage certain, le voyage long et fatigant des Sharks pour revenir à Durban.

Blues-Bulls. Match délicat pour les Bulls qui vont devoir affronter une attaque de feu. Les Bulls seront-ils capables de produire autant de jeu qu’ils le font à domicile ? Leur défense tiendra-t-elle le choc ?

Chiefs-Highlanders. Plus de droit à l’erreur pour les Chiefs contre des Highlanders sans ambition.

Waratahs-Cheetahs. Premier déplacement aussi en Australasie pour les Cheetahs. Les Waratahs ont l’occasion de remporter une victoire bonifiée, à condition de jouer en attaque comme contre les Blues.

Brumbies et Lions sont au repos.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Video Super-G: Le Run De Goergl

    Regardez la Video Super-G: Le Run De Goergl … Revivez en vidéo le passage d’Elisabeth Goergl, victorieuse de sa 3e course en Coupe du monde lors du Super-G de... Lire la suite

    Par  Bloggeur Fou
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Video Le Super-G De Jacquemod

    Regardez la Video Le Super-G De Jacquemod … La Française Ingrid Jacquemod a pris une belle 3e place lors du Super-G de Lake Louise. Revivez sa course ! Lire la suite

    Par  Bloggeur Fou
    SPORT
  • Les super-héros inspirent de nouveau Cryptologic

    Cryptologic, l’un des plus populaires développeurs de jeux en ligne, est surtout connu pour ses jeux issus des adaptations. Avec ses machines à sous en ligne... Lire la suite

    Par  Edmachs
    JEUX DE HASARD, SPORT
  • Super Borriello : Dzeko serait-il utile?

    Super Borriello Dzeko serait-il utile?

    Actuellement, Marco Borriello est en grande forme et est certainement le meilleur attaquant de pointe italien (hein Lippi?) mais l'AC Milan continue à travaille... Lire la suite

    Par  Passionacmilan
    FOOTBALL, SPORT
  • Présentation de l'A.PO.GE Cycliste Super U Maritime (DN2)

    Présentation l'A.PO.GE Cycliste Super Maritime (DN2)

    L'équipe Super U Maritime réunie à Gémozac (17) Tout le monde était là pour cette première réunion de travail et de mise au point pour ce qui constituera la... Lire la suite

    Par  Roltiss
    CYCLISME, SPORT
  • Best Motoring : Super Sports Battle

    Best Motoring : Super Sports Battle, Lambo, Audi R8, Nissan GT-R et Lotus Exige Best Motoring signe ici une vidéo très intéressante : un comparatif de voiture... Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT
  • Caterham Super 7

    , Circuit des Ecuyers Caterham Super Seven 1600K Cup, en drift sur le circuit français des Ecuyers (Beuvardes). La caméra placée juste au dessus de la tête du... Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine